Lille : interpellation de 46 trafiquants d’armes présumés

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Un véhicule de la gendarmerie (photo d'illustration)
Un véhicule de la gendarmerie (photo d'illustration)

Une vaste opération de gendarmerie a démantelé un important trafic d'armes à Lille ce mardi. 46 personnes ont été interpellées.

Une opération de gendarmerie de grande ampleur ce mardi a mis fin à un gros trafic d’armes dans le Nord de la France, où 46 personnes ont été interpellées et placées en garde à vue, annonce le parquet de Lille.

"Cette vaste opération concerne 71 clients de cette filière, mobilise 24 sections de recherches de la gendarmerie nationale ainsi que de très nombreux effectifs de la gendarmerie nationale", fait savoir le parque de Lille dans un communiqué. "De très nombreuses armes, éléments d'armes et munitions ont été découverts lors des opérations de perquisition, qui se poursuivent à l'heure actuelle", peut-on lire également.

Lille : des armes vendues sur internet

Les investigations auraient commencé vers le 31 mars 2014, lorsqu’une information judiciaire a été ouverte à Lille. L’enquête était basée sur des faits de détention d’armes, commerce et importations en bande organisée et association de malfaiteurs en vue de préparation de crimes. Les enquêteurs ont établi "l'existence d'un important réseau de revente d'armes de guerre, d'éléments d'armes, de chargeurs et munitions, présentés comme neutralisés". En d’autres termes, ces armes étaient inutilisables. Celles-ci étaient tout de même vendues sur internet par un ressortissant français qui résidait à l’étranger.

Une arrestation qui mène aux 46 interpellations

L'individu avait été interpellé en février 2015, où il a été trouvé dans plusieurs de ses domiciles, des fusils, de nombreuses munitions ou encore des pistolets mitrailleurs. Les enquêteurs ont pu par la suite retracer les transactions d’armes liées à cet homme, permettant l’identification et l’arrestation des 46 suspects.

Depuis le début de l'année, c'est la deuxième grande opération policière contre un trafic d'armes à Lille. En janvier dernier, Claude Hermant, figure de l’extrême-droite était arrêté. Plusieurs armes avaient été découvertes à son domicile.

Crédits photos : hadescom/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus