CERN : l'accélérateur de particules le plus puissant du monde perturbé par une fouine ?

Par , publié le | modifié le
Sciences
Fouine

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le LHC, soit l'accélérateur de particules le plus puissant au monde, a été victime d'une panne. Et cette dernière d'avoir été possiblement causée par une fouine dont les restes calcinés auraient été retrouvés près d'un câble rongé.

De par sa position d'accélérateur de particules le plus puissant au monde, le LHC ("Large Hadron Collider", grand collisionneur de hadrons) apparaît comme une machine qui ne saurait être mise à mal par de mineures perturbations.

Il semble en tout cas que le LHC, basé à la frontière franco-suisse, est tombé en panne dans la nuit du jeudi 28 au vendredi 29 avril. Et la NPR de rapporter qu'après enquête des ingénieurs sur l'origine de cette panne, ont été découverts les restes calcinés d'un animal à fourrure, non loin d'un câble d'alimentation rongé.

Panne du LHC : un câble rongé et les restes d'un animal découvert

Arnaud Marsollier, responsable de la presse pour le CERN (plus grand centre de physique des particules au monde assurant la gestion du LHC), a expliqué que les équipes ont eu "des problèmes électrique", et d'apparaître "assez certaines que ces problèmes ont été causés par un petit animal".

La dépouille n'a cependant pas été analysée par la police scientifique pour permettre de clairement identifier l'animal. Le CERN pense pour sa part que la perturbation est venue d'une fouine. On apprend par ailleurs que la panne est survenue alors que le LHC s'apprêtait à collecter de nouvelles données relatives au boson de Higgs.

Une machine de nouveau en marche en mai ?

L'accélérateur de particules ne va toutefois pas pouvoir redémarrer avant plusieurs semaines. Car si les réparations ne seront l'affaire que de quelques jours, le LHC ne saura se montrer de nouveau pleinement fonctionnel qu'après un délai supplémentaire d'une semaine ou deux. En d'autres termes, et comme l'indique Arnaud Marsollier, il faut possiblement s'attendre à une réactivation de la machine "à la mi-mai".

Des incidents similaires se sont déjà produits par le passé, le plus atypique demeurant vraisemblablement celui survenu en 2009 où un oiseau aurait lâché une baguette de pain dans les systèmes électriques critiques du LHC.

Crédits photos : clconroy / morgueFile

Partager cet article

Pour en savoir plus