Leucémie : les dons commencent à sauver Matéo

Par , publié le
Santé
Leucémie

Matéo, jeune garçon atteint de leucémie il y a de cela encore quelques années, est aujourd'hui en phase de rémission. Un début de guérison rendu possible grâce à la récolte de dons ayant permis une prise en charge à l'étranger.

Pour le grand public, cette histoire avait débuté en décembre dernier. Un jeune garçon prénommé Matéo avait ainsi lancé un appel à l'aide via les médias visant à permettre sa prise en charge à l'étranger pour y traiter sa leucémie. Une maladie qui apparaissait particulièrement éprouvante pour Matéo et face à laquelle la médecine française semblait impuissante.

L'espoir d'une guérison était cependant permis, car un traitement expérimental conçu aux États-Unis allait possiblement permettre au jeune garçon de retrouver la santé. Son appel aura été on ne peut plus entendu, les 172.000 euros nécessaires au projet ayant en effet été réunis en l'espace d'à peine trois jours.

Matéo en "rémission totale" après avoir souffert d'une leucémie

Au mois de janvier, Matéo et sa famille ont donc pu partir pour Seattle afin que le jeune malade puisse recevoir ce traitement expérimental. La Parisienne explique que ce dernier a consisté en un prélèvement partiel des cellules de Matéo, lesquelles ont ensuite été génétiquement modifiées.

Ces nouvelles cellules, désignées de "guerrières", ont alors été réinjectées dans l'organisme du jeune garçon. Sa mère Évelyne rapporte une suite tenant presque du miracle : "Les médecins sont arrivés dans la chambre et nous ont dit : Il n'y a plus de cellules cancéreuses dans le foie, dans les reins, dans les os. Matéo est en rémission complète. Mon fils s'est alors écrié : 'Good !'. C'est la fin d'un cauchemar. Trois ans de douleur ont disparu en un coup de baguette magique. C'est incroyable comme traitement. Même si, en matière de cancer, il faut attendre cinq ans pour être sûr d'être définitivement guéri... 

"J'ai encore du mal à y croire"

Sa sœur Lison se réjouit elle aussi grandement des résultats de ce traitement : "C'est si bon de pouvoir m'imaginer vieillir à ses côtés. L'impossible recule devant celui qui avance !" Quant au principal intéressé, aujourd'hui âgé de 16 ans, cette rémission tient encore de l'incroyable à ses yeux : "J'ai encore du mal à y croire. Je suis très content mais j'attends de rentrer chez moi pour vraiment réaliser."

Il est prévu que Matéo passe quelques jours de plus à l'hôpital avant de rentrer en France dans le courant du mois d'avril.

Crédits photos : Gts / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus