L’État demande à la Banque postale d’étudier une reprise du CIF

Par , publié le
Économie L\'État demande à la Banque postale d\'étudier une reprise du CIF

Selon Les Echos, l'État a demandé à la Banque postale de se pencher sérieusement sur une reprise du Crédit immobilier de France (CIF).

D’après une source anonyme du quotidien, une annonce interne de la Banque postale surviendra lundi prochain à l’occasion d’un conseil de surveillance extraordinaire. Contactée la Banque postale s’est refusée à tout commentaire. Dans la mesure où le groupe public planche déjà sur un sauvetage de l’activité de financement des collectivités locales de Dexia, il est envisageable que la reprise n’est pas lieu.

Pourtant comme le précise Les Echos, il s’agit là de la meilleure solution pour le CIF qui est menacé par l’agence Moody’s, sa note de crédit pourrait être dégradée de quatre crans. L’ensemble des autres banques françaises invitées à étudier le dossier a rejeté la demande, c’est le cas par exemple de la BNP Paribas et des Banques Populaires qui avaient négocié avec le CIF respectivement en 2005 et 2007.

Par ailleurs, toujours selon le quotidien, HSBC a été mandatée il y a un mois afin de trouver un repreneur au CIF après que plusieurs de ses émissions obligataires aient vu leur cotation suspendue.

Si la reprise du CIF par la Banque postale devenait concrète, cette dernière qui s’est lancée dans le crédit immobilier en 2006 pourrait quasiment doubler sa taille dans le secteur. En effet, son encours passerait ainsi de 41 milliards d’euros à 75 milliards d’euros.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : L’État demande à la Banque postale d’étudier une reprise du CIF sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus