75 % des hommes n’osent pas parler des troubles de l’érection

Par , publié le | modifié le
Santé 75 % des hommes n\'osent pas parler des troubles de l\'érection

Une étude française, réalisée pour le laboratoire pharmaceutique Lilly, montre que l'érection est fondamentale dans la vie sexuelle pour beaucoup d'hommes. Les femmes n'ont pas la même perception du phénomène.

Les troubles de l’érection sont un problème beaucoup plus répandu qu’on ne le croit. Grand tabou pour les hommes, il n’en reste pas moins qu’en France, deux millions sont touchés par le phénomène ce qui correspond à un homme sur trois. C’est pour cette raison que l’Ifop s’est penché sur la question, et plus précisément, sur la perception de l’érection dans le couple. L’étude « regards croisés sur la masculinité », réalisée pour le laboratoire pharmaceutique Lilly, montre que les troubles de l’érection restent un tabou pour la plupart des hommes.

Voici certains des chiffres qui ressortent : pour 93 % des hommes, l‘érection est « fondamentale » dans le couple, c’est un symbole de virilité et de puissance sexuelle. Le docteur Gilbert Bou Jaoudé, sexologue, explique ce résultat « [l’érection est importante] pour se sentir rassuré dans son identité masculine et aller vers le rapport sexuel ». Lorsqu’un homme souffre de trouble de l’érection, il se sent meurtri dans sa virilité et dans son édité. Quant à parler des problèmes d’érection, 73 % annoncent qu’ils ne le feraient pas, même si cela signifie souffrir en silence. Pourtant, plusieurs psychologues expliquent que le dialogue, au sein du couple notamment, est fondamental pour surmonter ce genre de problème. En cas de troubles persistants, il est même fortement conseillé de s’adresser à son médecin.

Les relations sexuelles, des rapports plus tendres qu’avant

Les hommes ne perçoivent plus les rapports sexuels de la même façon. Ils sont de plus en plus nombreux à les considérer comme des moments de partage, de tendresse et d’intimité alors qu’avant, la performance primait par-dessus tout. C’est une évolution que les femmes perçoivent bien, puisqu’elles sont 47 % à trouver que leur partenaire est « attentionné ». Pour elles, l’érection est avant tout un symbole de désir, un moyen d’exprimer ces sentiments.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : 75 % des hommes n’osent pas parler des troubles de l’érection sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus