Les scientifiques sont inquiets face au niveau de la couche d’ozone

Par ,
Pollution Les scientifiques sont inquiets face au niveau de la couche d\'ozone

Les chercheurs ont trouvé au niveau de la couche d’ozone un immense trou de dimensions assimilables à 5 fois la surface de l’Allemagne.

Ce trou a été observé au dessus de l’Arctique et la cause serait le terrible froid sans précédent connu au pôle Nord. Il convient de préciser que ce trou est mobile, il a déjà été détecté en Europe de l’Est, en Russie et en Mongolie.

Ce déplacement présente effectivement un réel danger puisque nous pourrions tous être exposés à des rayons ultraviolets de niveaux supérieurs. Par ailleurs, les scientifiques ne peuvent rien faire face à ce trou dont la cause probable est le froid intense. À savoir que le mécanisme de la destruction de l’ozone se fait comme suit : la vapeur d’eau et les molécules d’acide nitrique se condensent à cause du froid, cela conduisant à la formation de nuages dans les couches basses de la stratosphère, et enfin la formation de chlore se formant dans ces nuages qui accélère la destruction de l’ozone.

Si la diminution de l’épaisseur la couche d’ozone est un phénomène qui subit des variations régulières, les dernières mesures valident l’usage d’expression « trou de la couche d’ozone ». Pour l’instant celui-ci se concentre surtout dans les zones les plus froides du globe, à savoir l’Arctique et l’Antarctique, et se limite aux altitudes situées entre 18 et 20 km, amincissant ainsi la couche de protection fournie par le gaz ozone.


Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Les scientifiques sont inquiets face au niveau de la couche d’ozone sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus