Les paradis fiscaux dissimulent 25 500 milliards d’euros

Par , publié le | modifié le
Économie Monte Carlo à Monaco
Monte Carlo à Monaco

Les paradis fiscaux cacheraient selon une étude plusieurs milliards d’euros. Le manque à gagner pour l’État a donc été estimé à 280 milliards de dollars, ce qui représente 225 milliards d’euros.

Une étude destinée à calculer les montants cachés par les paradis fiscaux a été publiée par le groupe Tax Justice Network. Les actifs financiers dissimulés dans ses « super niches » ont été évalués entre 21 000 et 32 000 milliards de dollars, ce qui équivaut entre 17 000 et 25 500 milliards d’euros. L’enquête ne prend pas en compte les actifs non financiers (or, biens immobiliers…). Le manque à gagner a donc été évalué à près de 225 milliards d’euros.

L’ancien économiste, James Henry est le chef du cabinet McKinsey, il a utilisé les chiffres référencés par la Banque mondiale, des Nations Unies, des banques centrales et des Fonds monétaires international comme l’explique le site de Capital. James Henry a également déclaré que ce montant était considéré comme un « énorme trou noir dans l’économie mondiale ».

Depuis plusieurs années, l’organisation Tax Justice Networks tente de lutter contre les niches fiscales, « les revenus fiscaux ainsi perdus sont immenses. Ils sont suffisamment importants pour introduire des changements majeurs dans les finances de nombreux pays ». James Henry a tout de même expliqué à la BBC que cette « étude est aussi une bonne nouvelle. Le monde dispose ainsi d’une importante réserve qui pourrait un jour résoudre certains de nos problèmes ».

Crédits photos : Daniel Hilgert/Shutterstock.com

Partager cet article