Les lycéens vendent les PC LoRdi offerts par le Languedoc-Roussillon

Par , publié le
Économie LoRdi

La région avait offert des PC LoRdi aux lycéens. Ces derniers les ont aussitôt revendus sur la toile entre 200 et 300 euros. L’objectif du Languedoc Roussillon était d’optimiser l’accès à l’informatique dans l’établissement.

Les PC LoRdi avaient été offerts par la région aux lycéens de seconde dans le but de leur fournir un accès au numérique. Ils ont trouvé une autre utilité notamment en les revendant sur le Net, les annonces sont donc multiples et oscillent entre 200 et 300 euros « Je vends mon PC portable, car je n’en ai aucune utilité. Je m’en suis servi en tout une dizaine de fois à tout casser ». Europe1 a souhaité interroger les principaux intéressés qui évoquent une multitude de raisons. Certains mettent en avant le besoin d’argent, d’autres ont trouvé mieux ailleurs, car « ils sont pleins de défauts, avec une souris qui fonctionne mal ».

Le conseil régional du Languedoc-Roussillon n’a pas toléré cette réaction de la part des lycéens « On ne peut pas accepter qu’ils soient vendus ». Les parents ainsi que les élèvent s’étaient engagés à garder le PC tout au long de la scolarité. L’attachée de presse du président du Conseil a donc confié à Europe1 « Pour le moment il n’était pas prévu qu’ils les restituent, mais cela pourrait changer ». Certains lycéens l’ont également offerts à des proches, car la configuration n’était pas celle souhaitée.

Le conseil avait tout de même investi une somme importante, 15.8 millions d’euros tous les ans pour cette opération. 32 000 PC ont été distribués aux élèves et une trentaine d’annonces ont été référencées à ce jour. Malgré cette situation, l’opération devrait être reconduite en octobre prochain. Le Front National avait donc raison, le groupe avait dénoncé un projet couteux et prédit la revente des PC par les lycéens.

Partager cet article