Les jeunes diplômés boudent la médecine générale

Par , publié le
Santé
Photo d'illustration. Dans un cabinet d'ophtalmo.

Les étudiants en médecine sont de moins en moins attirés par la médecine générale. L’ophtalmologie au contraire reste leur spécialité préférée.

Alors que les déserts médicaux sont de plus en plus nombreux ? Faut-il craindre une pénurie encore plus grave de médecins généralistes ? La dernière étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) publiée en début de semaine démontre que les étudiants en médecine boudent de plus en plus la médecine générale.

La médecine générale n’attire plus les étudiants

Premier constat de cette étude, les internes sont de plus en plus nombreux grâce à la hausse du numérus clausus rencontrée lors de ces 10 dernières années. Le nombre de postes d’internes disponibles est passé de 4000 à près de 8200. Là où le bât blesse, c’est que les infrastructures de formation n’ont pas évolué dans le même sens et la qualité de la formation s'en ressent dans certaines facs de médecine.

Le plus inquiétant, c’est que la médecine générale reste la spécialité la moins attractive lors du choix des étudiants puisque 215 places sont restées vacantes lors de l’exercice 2014. La médecine du travail est elle aussi boudée par les étudiants.

L’ophtalmologie spécialité préférée des étudiants en médecine

La spécialité qui a le vent en poupe reste encore une fois l’ophtalmologie. Par pure vocation ou pour l’appât du gain ? Difficile à dire lorsque l’on sait que l’ophtalmologie fait partie des spécialités les plus rémunératrices.

Le podium des disciplines les plus convoitées par les étudiants en médecine est complété par la cardiologie et la dermatologie suivies de près par la radiologie et la néphrologie. Pour réaliser cette étude, la Drees a détaillé les demandes des étudiants ainsi que leur classement au concours en les corrélant avec le nombre de postes disponibles dans les 30 spécialités de la médecine. Au total en 2104, 7860 lauréats ont reçu une affectation sur 8190 postes disponibles.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article