Les Guignols de l'info : au revoir PPD

Par , publié le
Télévision Guignol de PPD
Guignol de PPD

PDD, marionnette emblématique des Guignols de l'Info ne devrait plus assurer la présentation de l'émission satirique de Canal + selon des informations de Télé 2 semaines.

C'est la fin d'une époque. Selon une information diffusée par Télé 2 semaines, la marionnette de PDD qui présentait les Guignols de l'info tous les jours sur Canal+ depuis 1988 va être remisée au placard.

Alors qu'au début de l'été, c'est l'avenir même des Guignols de l'Info qui avait été remis en question, la direction de Canal+ a finalement décidé de maintenir le programme sur sa chaîne, mais de le diffuser en crypté à partir de 20h50. "C'est pour donner plus de valeur aux abonnements que nous avons décidé de passer "Les Guignols" en crypté", avait expliqué le directeur général du groupe Maxime Saada.

A tchao bonsoir PPD

La marionnette de PPD ne devrait pas complètement disparaître des Guignols de l'info, mais elle sera mise au second plan.

En 2008, lorsque Patrick Poivre d'Arvor avait cessé de présenter le JT de TF1, les auteurs des Guignols s'étaient posés la question : faut-il garder son double en latex pour animer les Guignols ? Pendant un moment, c'est une marionnette de Harry Roselmack qui avait lancé l'émission, mais finalement PPD était devenu tellement emblématique qu'il avait repris son poste et son fameux gimmick : "A Tchao bonsoir".

Les Guignols de l'info : quels changements à la rentrée ?

Le mode de diffusion des Guignols de l'Info va donc changer à la rentrée. Mais les téléspectateurs de l'émission parodique vont faire face à d'autres modifications du programme.

D'une part le ton pourrait être amené à changer. Les quatre auteurs historiques du programme, Lionel Dutemple, Julien Hervé, Philippe Mechelen et Benjamin Morgaine, ont été remerciés par les actionnaires du groupe.

Le format de l'émission devrait également connaître des modifications. Apparemment le format du journal télévisé parodique pourrait être remis en question, d'où la disparition du présentateur emblématique du JT. "Les auteurs ont eu comme consigne de chercher leur inspiration dans l’actualité d’un Top 100 de personnalités mondiales les plus en vue sur les réseaux sociaux", peut-on lire dans les lignes du magazine. Les sujets politiques devraient donc être moins traités.

Des politiciens ont défendu les Guignols de l'Info

Crédits photos : Pierre-Emmanuel Rastoin/Canal+/Phototélél

Partager cet article

Pour en savoir plus