Les Eurockéennes de Belfort, The Cure passe entre les gouttes

Par , publié le | modifié le
Concert The Cure
The Cure

La journée de samedi était frappée par une vague d’orage, le festival a également été atteint. Pourtant, The Cure a pu assurer le spectacle en passant entre les gouttes. Les festivaliers déchainés ont apprécié les vétérans du rock.

L’orage violent a été passager, même si la programmation a été chamboulée, le spectacle était au rendez-vous. Initialement prévus à 22h30, les festivaliers ont dû attendre plus d’une heure pour apprécier le show de The Cure. Robert Smith était fidèle à lui-même, vêtements noirs, maquillage spécifique depuis la création du groupe en 1976. La Grande Scène l’a donc accueilli pendant deux heures. À son arrivée sur scène, un nuage de fumée dissimule les musiciens et les chanteurs d’une cinquantaine d’années. Les titres se sont ensuite enchainés, Robert Smith a réchauffé les fans trempés devant la scène.

Les festivaliers ont donc pu se sécher en dansant et en chantant avec le leader du groupe plusieurs titres fars comme Let’s go to bed, Close to me, Boys don’t cry, The Walk ou encore Why can’t i be you.  Le groupe était déjà passé par les Eurockéennes de Belfort en 1995. Même après 17 années, le show était toujours aussi incroyable et enivrant.

Un peu avant The Cure, La plage accueillait une scène électro avec l’ancien manager du groupe Daft Punk. Pedro Winter a donc transporté les festivaliers dans une réelle espérance d’une soirée magique. Pourtant, malgré cette euphorie le concert est stoppé à cause des intempéries. Ces derniers ont été à l’origine de l’annulation des prestations à La plage. L’objectif premier étant d’apporter une réelle sécurité, le staff devait s’occuper des  autres scènes. Certains artistes comme Kindness, Pedro Winter n’ont pas eu l’opportunité de se produire devant le public.

Voici un best of de la journée de samedi :

Crédits photos : Phototélé

Partager cet article

Pour en savoir plus