Les banques centrales prêtes pour la catastrophe grecque

Par , publié le | modifié le
Économie g

Les banques centrales se disent prêtes à un éventuel scénario catastrophe, elles affirment également pouvoir stabiliser le système financier si les élections législatives grecques de dimanche déclenchent une tempête financière.

Ce sont des sources du G20 qui ont affirmé à Reuters que les banques centrales des principales puissances économique mondiales (Fed, BCE, BoJ, Banque d’Angleterre …) se tiennent prêtes pour une action coordonnée à l’issu des résultats des législatives en Grèce. Selon un responsable américain, le scrutin en Grèce ne sera cependant pas le seul indicateur pour connaitre la suite.

En effet, il faudra également prendre en considération le second tour des législatives en France ainsi que le second tour des présidentielles égyptiennes. Les établissements bancaires centraux se tiennent prêts à injecter des liquidités dans le système financier si nécessaire. Si jamais les banques interviennent, elles le feront juste avant le sommet du G20 qui se déroulera lundi et mardi à Los Cabos, au Mexique.

Ces informations ont remis en confiance Wall Street hier soir puisque l’indice Dow Jones a clôturé en hausse de 1,2% et le Nasdaq a gagné 0,6%.

Par ailleurs, deux responsables de la zone euro ont indiqué que les ministres des Finances de la zone euro tiendront une visioconférence afin de débattre sur le résultat des élections législatives en Grèce, et de la sortie ou non du pays de la zone euro.

Partager cet article

Pour en savoir plus