Les algues, alliées naturelles contre les maladies cardiovasculaires

Par , publié le | modifié le
Santé Photo d'illustration. Un plat à base d'algues
Photo d'illustration. Un plat à base d'algues

Prenez sur vous, n'arborez plus cette mine aussi dégoutée et laissez-nous vous expliquer en quoi consommer des algues est un indéniable atout santé.

Pour les chercheurs d'une université danoise, c'est un fait : nous devrions consommer des algues de façon quotidienne. Sensées réduire les maladies cardiovasculaires, elles pourraient même être incorporées à des plats préparés, sans que les personnes dégoûtées à leur vue ne s'en émeuvent.

Les vertus des algues

"Certaines substances contenues dans les algues peuvent réduire sensiblement les pathologies cardiovasculaires", rappelle le principal auteur de l'étude en question, Ole G. Mouritsen. En Europe, 80% des décès prématurés sont dus à ces maladies. Mais en agissant sur les causes, à savoir entre autre le surpoids et l'obésité, de très nombreuses morts peuvent être évitées.

L'alimentation a un rôle prépondérant dans cette histoire, et c'est là que les algues interviennent. En Asie, où elles sont consommées fréquemment, on observe une moindre incidence de l'obésité. L'iode et le calcium, qu'elles renferment en grande quantité, elles sont également fort bien pourvues en protéines et acides gras polyinsaturés.

De l'algue en poudre dans la pâte à pizza (juste un peu)

Manger des algues, très bien mais en quelle quantité ? Ole G. Mouritsen a sa petite idée sur la question : "Il est difficile de déterminer la quantité d’algues que doit manger une personne pour bénéficier de ces qualités nutritives. Pour ma part, je dirais qu’il faut consommer entre 5 et 10 grammes d’algues séchées par jour", rapportent nos confrères de PourquoiDocteur?.

Parfait, mais sous quelle forme ? Elle pourrait par exemple entrer dans la composition de la pâte à pizza, à hauteur de 5% et alors qu'elle a été transformée en poudre. Pourquoi 5% ? Les scientifiques ont fait lever un pain aux algues. A moins de 4% d'algues, des consommateurs estimaient que le goût était appréciable. Quoi qu'il en soit, selon ces Danois, "beaucoup de personnes ne savent pas faire la différence entre une alimentation saine et une alimentation peu nutritive. En ajoutant des algues dans les plats préparés, nous pouvons assurer aux consommateurs des aliments plus sains. Et dans de nombreux cas, nous pourrions améliorer le goût de ces plats tout en réduisant le risque de pathologies cardiovasculaires".

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus