L’épidémie de Dengue fait une première victime en Nouvelle-Calédonie

Par , publié le
Santé
Photo prise le 13 juin 2006 de la barrière de corail de Nouvelle-Calédonie, l'une des plus vastes au monde

Une jeune femme est morte de la dengue en Nouvelle-Calédonie. Il s’agit du premier décès depuis le début de l’épidémie qui sévit sur l’île depuis le début de l’année.

Depuis le début de l’année, la Nouvelle-Calédonie doit affronter une forte épidémie de dengue. Alors que les cas se multiplient sur l’île, un premier patient est mort des suites de la maladie le 9 février.

Dengue de sérotype 1

C’est via un communiqué diffusé par le pôle communication du Gouvernement de Nouvelle-Calédonie que ce premier décès depuis le début de l’épidémie déclaré le 5 janvier dernier a été officialisé.

La première victime est une jeune femme de 25 ans, qui habitait le quartier de Magenta à Nouméa. Cette dernière ne présentait aucun antécédent médical particulier et avait commencé à ressentir les premiers symptômes de la maladie de 4 février dernier. Selon les autorités, il s’agit d’un cas local de dengue de sérotype 1. La jeune femme n’avait pas voyagé à l’étranger lors des trois dernières semaines précédent l’apparition de la maladie.

369 cas depuis le début de l’épidémie

En un mois à peine, ce sont 369 cas de dengue de type 1 qui ont été recensés en Nouvelle-Calédonie, dont 95 sur le seul mois de février. Le pic épidémique ne semble donc pas encore avoir été atteint.

Pour lutter contre la propagation de la maladie véhiculée par les piqûres de moustiques, les autorités sanitaires ont tenu à rappeler quelques bonnes pratiques pour éviter la prolifération de l’insecte. Les fortes pluies qui touchent l’île depuis quelques semaines combinées à la chaleur sont favorables à la reproduction du moustique et compliquent la tâche des autorités.

Le gouvernement s’inquiète également de la multiplication des cas du sérotype 2 de la dengue, qui a déjà touché une vingtaine de personnes et contre lequel la population n’est pas immunisée en Nouvelle-Calédonie.

Crédits photos : © AFP/Archives Marc Le Chelard

Partager cet article