Leonarda, maintenant Croate, veut revenir en France pour remercier ses soutiens

Par , publié le
Société
Leonarda, chez elle à Mitrovica (Kosovo)

Expulsée de France en 2013 avec sa famille rom alors qu'elle avait 15 ans, Leonarda est désormais citoyenne croate. La jeune femme souhaite toutefois revenir en France pour remercier les personnes lui ayant témoigné leur soutien.

L'affaire avait fait grand bruit à l'époque. Celle d'une famille rom expulsée en 2013 de France vers le Kosovo en raison d'une situation irrégulière de ses membres. Leonarda, alors collégienne de 15 ans, avait dû se plier à l'exigence des autorités pendant une sortie scolaire.

Le président de la République François Hollande aura par la suite proposé à Leonarda de revenir en France dans le cadre de ses études, à la condition toutefois que ce retour s'effectue sans sa famille. Et l'exécutif d'avoir essuyé un refus catégorique de la jeune rom qui ne semble pas avoir de nouveau foulé le sol français depuis.

Affaire Leonarda : une vie "assez difficile" en Croatie

BFMTV est allé prendre des nouvelles de Leonarda, dont on apprend ainsi qu'elle est désormais installée en Croatie avec sa famille et qu'elle a la nationalité croate. Le retour forcé en Kosovo, a-t-elle informé sur Skype, n'a duré que quelques mois. Depuis, "il s'est passé beaucoup de choses".

Et si l'on pouvait penser que le déménagement en Croatie a amélioré la situation de la famille, il apparaît que leur vie est "assez difficile" : pas d'électricité, ni d'eau chaude et de chauffage, en plus d'une famille logée dans une unique pièce de quelque vingt mètres carré. Leonarda, qui dit ne pas être scolarisée ni travailler, doit se rendre chez une amie quand elle souhaite prendre un bain.

"Je peux venir en France quand je veux !"

Disposant maintenant d'un passeport lui permettant de se déplacer librement en Europe, Leonarda, qui a donc aujourd'hui 18 ans, n'exclut pas un retour en France pour témoigner sa gratitude aux personnes l'ayant soutenue lors de son expulsion : "J’ai envie de venir en France pour remercier les gens qui m’ont aidée quand j’avais beaucoup de problèmes".

La jeune femme est au passage apparue réjouie de ce nouveau pouvoir entre ses mains : "Je peux venir en France quand je veux !"

Crédits photos : © Capture d'écran Youtube

Partager cet article