Législatives : PS, UMP, FN quel parti obtiendra le plus de sièges ?

Par ,
Politique Législatives : PS, UMP, FN quel parti obtiendra le plus de sièges ?
Législatives

Les récentes études menées par IPSOS Logica Business parues dans la journée de mardi mettent en évidence une légère avance pour la droite parlementaire (34%). François Hollande n’obtiendrait pas la majorité pour ces législatives (32.5%).

Entre le 6 et le 7 juin, près de 1 017 personnes ont été interrogées concernant leur intention de vote pour les législatives. En regardant les résultats d’un peu plus près tout en prenant en compte le score des autres partis, la gauche parlementaire pourrait obtenir 45.5%, il suffit d’ajouter les pourcentages obtenus par l’Europe Écologie Les Verts ainsi que le Front de gauche. Face à cette situation, IPSOS estime qu’elle aurait l’opportunité d’obtenir entre 303 et même 357 sièges. La droite rassemblerait au maximum 274 élus. Un précédent sondage réalisé entre le 25 et le 26 proposait 45% pour la gauche et 35% pour la droite. Cette dernière subirait ainsi un léger recul.

Le Front national dans la triangulaire

Pour les législatives, le FN devrait obtenir un pourcentage assez élevé tout en réitérant la surprise des précédentes élections. Le parti pourrait avoir 15.5% avec une hausse de 1.5 point. Marine LePen espère être au second tour pour tenter d’éradiquer la droite. Le directeur général délégué d’Ipsos, Brice Teinturier estime que le « FN serait en mesure de se maintenir dans 90 circonscriptions, dont 57 triangulaires ».

Des ministres sur la sélecte

François Hollande avait donné comme consigne que tous les ministres devaient être élus pour les législatives. À l’heure actuelle, cinq d’entre eux seraient en danger. La ministre déléguée aux Anciens combattants, Kader Arif se présente pour la 10e circonscription de Haute-Garonne. Aurélie Filippetti est la ministre de la Culture et de la Communication, le score du FN pourrait lui faire perdre son poste. La ministre déléguée aux Personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti propose sa candidature dans les Bouches-du-Rhône. Son adversaire a été élue depuis 1993, il ne laissera pas sa place si facilement. Le Front National donnera du fil à retordre à Stéphane Le Foll, le ministre de l’Agriculture à Sarthe. Le cinquième ministre, Sylvia Pinel se propose pour la seconde circonscription du Tarn-et-Garonne.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Législatives : PS, UMP, FN quel parti obtiendra le plus de sièges ? sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus