Législatives : le PS prévient les députés qui soutiennent Macron

Par , publié le
Politique
Jean-Christophe Cambadélis sur RTL le 14 octobre 2016

A 7 mois des législatives, Solférino entend rappeler à l'ordre les parlementaires qui seraient tentés par l'aventure "En marche !".

C'est FranceInfo qui l'annonce : le Parti Socialiste serait sur le point de faire parvenir une missive aux candidats éventuels en lice pour les législatives de juin 2017.

Il y serait question de leur refuser l'investiture s'ils font campagne pour Emmanuel Macron, en les enjoignant de se ranger derrière le vainqueur de la primaire à gauche. Et pour rappel, le fondateur d'"En marche !" s'est toujours prononcé contre le principe de cette primaire.

Le Parti Socialiste prévient

Déjà il y a quelques semaines, le patron du PS brandissait la menace de sanctions ou d'exlusions. Puis, quand l'ancien de l'Economie s'est porté candidat, Jean-Christophe Cambadélis prévenait : "Le jour où il y aura un candidat socialiste après la primaire, il faudra choisir".

A FranceInfo, un cadre du parti résume : "On rappelle à chacun quel candidat les socialistes vont soutenir [...] Il faut que personne ne puisse dire: 'on ne m'avait pas prévenu' [...] On va leur rappeler ce que ça veut dire d'être investi par le PS : c'est s'engager à soutenir le candidat du PS issu de la primaire".

La quadrature du cercle pour les parlementaires macronistes

Mais à l'heure actuelle, les députés qui soutiennent déjà Emmanuel Macron ne semblent pas vouloir tomber ni l'un ni l'autre. Stéphane Travert, député de la Manche et délégué d'"En marche" indique : "J'ai demandé l'investiture du PS parce que je suis socialiste". Même son de cloche du côté la députée des Côtes-d'Armor Corinne Erhel : "Je suis socialiste et mes valeurs n'ont pas changé".

Et l'un des députés a pourtant déjà choisi. Arnaud Leroy, député des Français de l'étranger, n'a pas demandé l'investitutre du parti imagine plutôt rouler pour le mouvement d'Emmanuel Macron. Il estime que "Le mouvement est fait pour durer et pour s'installer dans le paysage, donc avoir des élus". Excepté que pour l'heure, "En marche" n'a pas encore indiqué s'il allait présenter des candidats.

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article