Le visage de cet homme témoigne de la dangerosité des UVA et UVB

Par , publié le | modifié le
Santé William Edward McElligott
William Edward McElligott

De nombreuses études ont révélé à quel point, les rayons du soleil peuvent être néfastes pour la peau. Cet homme âgé de 69 ans a eu pendant près de 28 ans son visage exposé aux UV.

Chauffeur de camions pendant une trentaine d’années, son visage était continuellement exposé aux UV. Sur le long terme, il est possible de constater la face gauche, celle en contact avec les rayons totalement abimés. Cet homme offre également l’opportunité à la planète de constater la dangerosité du soleil, il y a une grande différence entre la droite et la gauche. Cette dernière totalement ridée a vieilli beaucoup plus vite à cause du soleil.

William Edward McElligott a accepté que la dermatologue Jennifer Gordon réalise ce cliché. Le docteur exerce à l’Université de Chicago et a publié la photo au sein de la revue The New England Journal of Medecine. Le but étant de sensibiliser la population aux méfaits que le soleil peut avoir pour la peau. Avec les beaux jours qui arrivent et les vacances, ce visage dispose d’un message beaucoup plus fort qu’une campagne construite avec des mots ou des scènes. La contemplation du visage suffit pour comprendre que les UV peuvent entrainer l’apparition de maladies.

Cet homme souffre de la dermatohéliose, elle met en évidence un vieillissement prématuré de la peau à cause d’une exposition au soleil. À force d’entre ses petits enfants qui lui demandaient sans cesse pourquoi il avait des bosses, William a décidé de consulter un médecin pour recueillir l’avis d’un professionnel. Pour tenter de retrouver un visage similaire, il va devoir subir un traitement via des lasers appelés Resurfacing. L’objectif premier étant d’atténuer les rides. Seule une crème adaptée prenant en compte l’exposition et les activités réalisées permet de lutter efficacement contre les UVA et UVB.

 

Crédits photos : The New England Journal of Medecine

Partager cet article