Le tétanos a tué 11 personnes en France, le vaccin est primordial

Par , publié le
Santé Contamination du tétanos avec un rosier
Contamination du tétanos avec un rosier

Cette maladie reste exceptionnelle sur le territoire français pourtant, selon l’inVS 36 personnes ont été infectées entre 2008 et 2011.

Le vaccin et les rappels restent la meilleure arme pour lutter contre le tétanos. L’inVS (Institut de Veille Sanitaire) a recensé près de 36 cas sur le territoire français et 11 personnes ont trouvé la mort. Cette maladie même si elle reste exceptionnelle peut entrainer la mort. Cette infection survient après la contamination d’une plaie par un bacille sporulant. Le système nerveux central est ensuite attaqué, provoquant l’apparition de symptômes comme des convulsions, des spasmes ou encore des contractures musculaires.

En 1975, il était possible de référencer près de 300 cas, la maladie a donc considérablement reculé ces dernières décennies. Dans les années 90, il y avait moins de 10 personnes infectées. Le nombre de malades reste stable, les médecins veulent tout de même sensibiliser la population sur l’importance de la vaccination et des rappels. Ces derniers doivent être effectués avec une grande rigueur. L’objectif premier étant d’éviter la contamination et le décès alors que le Tétanos peut se soigner aujourd’hui.

Cette étude montre que les personnes infectées n’avaient pas réalisé leur rappel, certaines ne s’étaient pas fait vacciner. Il est donc nécessaire de mettre en place une « politique de rappels effectués à l’occasion de toute consultation chez le médecin traitant dont le rôle doit être de souligner l’importance de cette vaccination très bien tolérée ». Les adultes doivent effectuer un rappel tous les 10 ans. La contamination est également très simple, il suffit de se blesser avec un outil, une plante dans son jardin pour être en contact avec la maladie. Si le moindre doute subsiste, il se révèle judicieux de regarder le carnet de vaccination ou d’interroger le médecin.

Partager cet article