Le télescope NuSTAR de la NASA étudie les trous noirs et les supernovæ

Par , publié le | modifié le
Sciences Le téléscope Nustar
Le téléscope Nustar

La NASA propose le lancement d’un nouveau télescope nommé NuSTAR, il permettrait de regarder en détail la galaxie et d’en apprendre davantage sur les trous noirs.

Les récentes découvertes ont offert l’opportunité de contempler dès les plus lointaines étoiles. Cela avait engendré une série de clichés inédits grâce à l’utilisation de Hubble. La NASA repousse encore un peu plus les limites de la Science avec le télescope NuSTAR (Nuclear Spectrosopic Telescope Array), c’est une réelle innovation dans le domaine. Sa mise en orbite était prévue pour mercredi (13 juin à 15h30 GMT) via une fusée Pegasus proposée par la société Orbital Science Corporation. Elle aura ainsi l’opportunité de placer ce télescope à rayons X à une altitude de 600 kilomètres.

Cette découverte enthousiasme les scientifiques notamment Fiona Harrisson travaillant pour l’institut de Technologie de Californie, elle est également la responsable de la mission NuSTAR, elle a ainsi confié le potentiel de l’appareil « nous verrons les objets célestes les plus chauds, les plus denses et ceux qui sont les plus chargés d’énergie d’une façon fondamentalement nouvelle ». Cette observation viendra complémenter les précédentes missions de l’ESA (Agence Spatiale Européenne) avec les télescopes XMM-Newton. NuSTAR se démarque également des autres grâce à sa capacité à prendre des images comiques par le biais d’un rayon possédant une énergie forte. Cette technique est utilisée dans le secteur de la médecine notamment pour regarder les squelettes.

La résolution mise en avant par les photos sera inégalable, elle sera 10 fois plus importante que les télescopes actuels. Au niveau de la sensibilité, elle est 100 fois plus grande, comparé au Chandra ou encore au XMM-Newton. Pendant les deux prochaines années, NuSTAR doit se concentrer sur les supernovæ dans le but de contempler les trous noirs.

 

Crédits photos : Nasa

Partager cet article

Pour en savoir plus