"Le prix Confucius de la paix" remis au président zimbabwéen Mugabe

Par , publié le
International
Robert Mugabe, président du Zimbabwe

"Le prix Confucius de la paix", qui se veut l'alternative chinoise au prix Nobel de la paix, vient d'être remis au président zimbabwéen Robert Mugabe.

Le président du Zimbabwe Robert Mugabe vient de se voir décerner "le prix Confucius de la paix" 2015. Cette distinction encore toute jeune, puisque née en 2010, fut la conséquence de la remise du prix Nobel de la paix au dissident chinois emprisonné Liu Xiaobo.

Le "Centre chinois d'études internationales pour la paix", non rattaché de manière officielle au gouvernement, avait alors décidé d'y aller de sa propre décoration, dans le but affiché de proposer une alternative "asiatique" à un prix Nobel de la paix "trop extrême et ne reposant pas sur des faits objectifs".

Robert Mugabe reçoit "le prix Confucius de la paix" et succède ainsi à Fidel Castro

Il n'aura alors pas été surprenant de voir ce "prix Confucius de la paix" être remis à des personnalités dont la désignation aurait vraisemblablement provoqué moult débats dans le cadre du prix Nobel de la paix. Le président russe Vladimir Poutine a été de ceux ayant reçu cet autre prix, et l'année passée, c'est l'ex-chef d'État cubain Fidel Castro qui avait été décoré de la sorte.

Le président du Zimbabwe préféré à Bill Gates et Ban Ki-moon

Cités par le Figaro, les organisateurs du "prix Confucius de la paix" ont déclaré que le choix de Robert Mugabe s'explique principalement par son travail de "promotion de la paix en Afrique". Qiao Damo, à l'origine de cette organisation, indique ainsi que "s'il [ndlr : Robert Mugabe] n'était pas arrivé au pouvoir en 1980, quel talent aurait été gâché !".  En attribuant au dirigeant sa faculté à "stabiliser le Zimbabwe" par la mise en place d'"un ordre [...] bénéfique au peuple". Des propos n'ayant pas été validés par, notamment, les ONG de défense de droits de l'Homme ainsi que l'opposition. Pour Gorden Moyo, secrétaire général du Parti Démocratique populaire, "Mugabe, tel que nous le connaissons et tel que les Zimbabwéens en ont fait l'expérience, est un va-t-en guerre et un sadique qui se délecte de la misère de son peuple". À noter de même que le milliardaire Bill Gates et le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon figuraient parmi les neuf autres finalistes, et que le prix de cette édition s'accompagnera de la remise de 500.000 yuans (soit 69.000 euros).

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus