« Le Prénom », un Patrick Bruel plutôt convaincant

Par , publié le | modifié le
Cinéma « Le Prénom », un Patrick Bruel plutôt convaincant

Le Prénom est une adaptation d’une pièce ayant rencontré un très large succès. Le film dont Patrick Bruel incarne le personnage principal sort mercredi dans une multitude de salles françaises.

Un groupe d’amis habitué des soirées depuis une trentaine d’années se retrouve autour d’un diner. L’ambiance est à la bonne humeur, mais le chaos s’installe lorsque Vincent exprime son souhait pour le prénom de son futur enfant. La comédie laisse place au drame avec un éclatement de rancœurs, de propos oubliés, et de paroles blessantes. Quelle est donc la source de cette hostilité ?

L’année dernière, la pièce rencontre un réel succès, les places sont donc très difficiles à obtenir. Les passionnés ont désormais l’opportunité de retrouver cette histoire au cinéma, avec un Patrick Bruel plutôt convaincant. Toutes les péripéties se déroulent dans l’appartement, des flashbacks viennent agrémenter les rancœurs et les histories familiales parfois oubliées. De nombreuses répliques marquent les esprits et créent une ambiance drôle sur un fond dramatique très appréciable.

Tous les phénomènes de la société sont décryptés, les spectateurs pourront ainsi s’identifier à ces personnages touchants. Ces derniers connaissent bien le jeu mis en place dans le film puisqu’ils étaient à l’origine de la pièce. Les rôles sont identiques, mais les comédiens ont dû retravailler leur personnage pour l’adapter facilement au cinéma. Le but étant de créer une réelle intimité entre les acteurs et les spectateurs. Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte ont souhaité apporter une touche autobiographique notamment en s’inspirant de leurs proches. Les spectateurs sont invités à voyager entre les répliques mettant en avant des concepts drôles ou plutôt graves. Le film repose sur cinq acteurs, mais Patrick Bruel exprime qu’il « y a une telle force dans les dialogues et dans les situations que cela ne pose pas de problème ».

Bande-annonce Le Prénom :

Malgré les rancœurs, le groupe d’amis sort de cette épreuve grandie et a resserré les liens les unissant. Le prénom est ainsi un exemple dont les spectateurs pourront s’inspirer, dans l’adversité il suffit de s’unir pour sortir vainqueur de toutes les situations. La fiction a également rejoint la réalité, le film devait être présenté à Toulouse le 21 mars, mais Patrick Bruel avait repoussé sa venue à cause de la tuerie.

Par solidarité, il explique dans une interview sa volonté d’apporter son soutien dans une période de deuil. Il se considère ainsi comme un artiste engagé, en cette période électorale il n’a qu’une seule demande « Votez SVP ». Le prénom colle ainsi parfaitement aux récents évènements, il devrait donc en inspirer plus d’un lors de sa sortie mercredi.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : « Le Prénom », un Patrick Bruel plutôt convaincant sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus