Le premier Airbus A350 est rentré en phase d’assemblage final

Par , publié le
Transports image

Le constructeur européen d'avions Airbus a annoncé ce jeudi que la phase d'assemblage final du premier A350 a été lancée. Cet avion long-courrier en composite se destine à la concurrence des Boeing 777 et 787.

C’est au travers d’un communiqué de presse que l’information a été annoncée, on peut ainsi lire « L ‘assemblage final du premier A350 XWB ( » Xtra wide body « ) a maintenant débuté sur la toute nouvelle chaîne d’assemblage final de Toulouse (siège d’Airbus) « . Cette étape d’assemblage concerne la jointure entre la partie centrale de l’appareil, d’une longueur de 19,7 mètres avec la partie avant d’une longueur de 21 mètres.

Airbus explique également que ce premier modèle d’A350 XWB sera utilisé pour les essais statiques nécessaires à la certification des nouveaux avions, des essais qui débuteront au cours de l’été d’après le constructeur.

La partie centrale du fuselage de l’avion est arrivée de Saint-Nazaire à Toulouse par avion cargo mercredi dernier, tandis que la partie avant attend elle sagement dans les ateliers d’assemblage depuis le 23 décembre 2011. La partie arrière en provenance de Hambourg en Allemagne devrait être assemblés dans les semaines à venir. De même pour les ailes qui elles viendront du Royaume-Uni, du site de Broughton.

Cette nouvelle série d’appareils constitue les gros-porteurs de moyenne capacité du groupe Airbus. Le programme a pris six mois de retard à cause de problèmes avec les sous-traitants. Airbus ne tarie pas d’éloges sur l’A350 que le groupe présente comme des appareils équipés des  » toutes dernières innovations en termes d’aérodynamique, de conception et de technologies avancées, pour atteindre une réduction de la consommation de carburant et des coûts d’exploitation allant jusqu’à 25% par rapport aux avions actuels de la même catégorie « .

Un avion qui est réalisé à partir de plus de 70% de matériaux avancés combinant composites (53%), titane et alliages d’aluminium de nouvelle génération. Des matériaux qui rendent l’appareil plus léger et diminuent ainsi la consommation de carburant. L’appareil disposera d’une autonomie de 15 580 km et pourra transporter jusqu’à 350 passagers pour le plus gros modèle.

Partager cet article