Le nouveau calendrier des élections cantonales et régionales

Par , publié le
Politique Le nouveau calendrier des élections cantonales et régionales

Les prochaines élections devaient avoir lieu en 2014, mais elle pourrait être repoussée à 2015. Un nouveau calendrier électoral est à l’étude. À la rentrée, le vote des parlementaires sera nécessaire.

Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre avait le 3 juillet affirmé la mise en place d’une modification au niveau du scrutin avec « un nouveau calendrier des élections cantonales et régionales ». Le sénateur du parti socialiste, Yves Krattinger a ainsi déclaré que « le report à 2015 des cantonales et régionales sera fort à propos ». Depuis un an, ces rumeurs sont présentes et se sont accentuées avec l’élection de François Hollande. Le FNESR (Fédération Nationale des Elus Socialistes et Républicains) avait proposé une modification si le candidat de gauche prenait les commandes du pays. La loi destinée au conseiller territorial sera abrogée, il avait été mis en place par le précédent gouvernement.

>> A lire: Fermeture des bureaux de vote à 19 heures, l’UMP présente une loi

Le nouveau système permettra également d’obtenir une parité parfaite avec une femme et un homme aux commandes d’un canton dont le nombre sera divisé par deux pour atteindre 2 000 au lieu de 4 000 aujourd’hui. Le report de ces élections en 2015 laisse la place à un programme important selon Libération avec en 2014 les sénatoriales, les Européennes ainsi que les municipales.

Il faudra attendre la rentrée pour connaitre la décision des parlementaires. Dans tous les cas les conseillers régionaux et généraux seront de nouveau créés, mais avec un nouveau mode d’élection. Ce dernier concerne uniquement les généraux, selon Jean-Marc Ayrault, l’objectif étant de « permettre une meilleure représentativité des assemblées départementales ».

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Le nouveau calendrier des élections cantonales et régionales sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus