Le marché de la bière chute de 30% en 30 ans

Par ,
Économie Le marché de la bière chute de 30% en 30 ans
Bières

Elle subit une forte baisse depuis ces dernières années notamment en 2011. Cette tendance ne va pas s’inverser puisque la météo assez exécrable ne contribue pas à la hausse. Les Brasseurs de France sont les premiers à ressentir cette diminution.

Le délégué général de Brasseurs de France, Pascal Chèvrement a indiqué que le « printemps 2012, très pluvieux et très froid, nous sommes plutôt en dessous de la moyenne ». Les baisses ont donc été assez importantes pour le mois de mai et d’avril avec un taux de 6 et 15% de moins. Le phénomène s’observait déjà en 2011, le chiffre d’affaires se situait à 2 milliards au lieu de 2.3 milliards en 2010. Pascal Chèvrement a ainsi estimé que la France subissait « un déclin structurel du marché de la bière de -30% en 30 ans ».

Le marché subit également quelques modifications notamment avec une baisse des bières dites classiques. Celles présentant des spécialités comme les blanches, les aromatisées ou encore les plus prestigieuses rencontrent un réel engouement. Les tendances ont également évolué, les personnes désireuses de savourer une bière ont tendance à la déguster au domicile et délaisse les restaurants ou les cafés. Les Français sont considérés comme de petits consommateurs avec un taux de 30 litres par an. Les Allemands boivent environ 107 litres et les Tchèques près de 135 litres. Ces pays sont également touchés par cette baisse à cause de la crise économique.

Parallèlement à ce phénomène, la production subit une réelle augmentation dans plusieurs pays du globe. L’Afrique affiche 9%, l’Asie 6% et l’Amérique 1.1%. Face à cette situation, l’Europe subit une baisse identique de 1.3%. En regardant d’un peu près les pratiques, la France est tout de même considérée comme le deuxième exportateur d’orge de brasserie et surtout le premier mondial avec le malt.

 

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Le marché de la bière chute de 30% en 30 ans sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus