Le marché automobile en bonne forme en novembre

Par , publié le | modifié le
Économie renault-douai-parkinggde-ge

Le marché des voitures neuves a connu une belle progression sur le mois de novembre 2015.

Le mois de novembre 2015 a été plutôt florissant pour le marché de l’automobile en France. Le nombre d’immatriculations de voitures neuves a en effet augmenté de 11,3 % le mois dernier selon les chiffres publiés par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). Une bonne nouvelle après un mois d’octobre plutôt moribond.

Les ventes de voiture neuve progressent en France en novembre 2015

Sur novembre 2015, il s’est donc écoulé 150 345 voitures particulières neuves sur le marché français. Une belle hausse de 11,3 % qui contrebalance la stagnation observée en octobre (+0,6 %).

Depuis le début de l’année, il s’est vendu 1,73 million de voitures neuves sur les 11 premiers mois soit une progression de 6,2 % par rapport à la même période l’an dernier. Si les chiffres se confirment pour décembre, le marché des voitures neuves aura donc connu une bonne année 2015.

Les constructeurs français ont la cote

Dans le détail des différents constructeurs, ont remarqué que les constructeurs français peuvent avoir le sourire pour le mois écoulé. PSA Peugeot Citroën a participé à dynamiser le marché avec une hausse de ses immatriculations de 13,1 %, notamment grâce à la bonne forme de marque Peugeot (+16,6 %). Le groupe Renault a de son côté connu une hausse moins importante (+ 8,3 %), si les voitures frappées du losange ont connu une progression de +21,5 %, le groupe paie les chiffres catastrophiques de Dacia (-33 %). Les marques françaises pèsent pour 51,7 % du marché français du neuf pour novembre.

Le marché attendait également les chiffres de Volkswagen avec impatience suite au scandale des moteurs truqués dévoilés en septembre. Le constructeur allemand semble avoir bien amorti la crise avec une progression de 4,7 % sur le mois de novembre. Par rapport à l’an dernier, VW a perdu moins d’un point de part du marché (13,8 % en 2015 contre 14,6 % en 2014).

Partager cet article