Le jambon-beurre bientôt détrôné par le burger ?

Par , publié le | modifié le
Économie
Le traditionnel jambon-beurre.

Certes, le sandwich jambon-beurre est toujours le plus vendu en France. Mais le burger gagne encore et toujours du terrain, et pourrait bientôt dépasser les ventes du premier.

Le si français jambon-beurre est-il en danger ? Certes, 1,23 milliard d'unités ont été vendues au cours de l'année 2015. Mais la mondialisation grignote et le burger de tradition nord-américaine est plus que visible dans le rétroviseur du sandwich français.

Le burger à quelques encablures du jambon-beurre

Car dans le même temps, les Français se sont rués sur quelque 1,19 milliard de burgers, un nombre comblant le retard de façon significative sur le traditionnel sandwich baguette. En terme de consommation, le jambon-beurre voit la sienne chuter de 3,22%, tandis que celle du burger est en hausse de 11,21% par rapport à l'année 2014.

Bernard Boutboul, à la tête du cabinet Gira Conseil, qui édite cette étude chaque année, prévoit : "La burger mania ne s'arrête pas. On se maintient à une croissance à deux chiffres. Si ça continue comme ça, on peut imaginer que dans deux ans, il va se vendre autant de jambon-beurre que de burger".

Le service à table, l'atout du burger

Pour Mr Boutboul, "le burger s'envole grâce au service à table", qui gagne du terrain grâce à des établissements allant à l'encontre du fast-food proprement dit. Justement où en sont les grands noms du secteur de la restauration rapide ? Le directeur du cabinet Gira poursuit : "Le poids de McDonald's, Quick et Burger King est dérisoire puisqu'il ne représente qu'un tiers (34 %) des 1,19 milliard de burgers vendus en 2015". 

Concernant le prix de vente, celui du jambon-beurre a subi une hausse de 3,67% entre 2014 et 2015, pour atteindre en moyenne en France 2,84 euros. Une augmentation qui n'est pas pour rien dans le gain des burgers en parts de marché, comme l'indique Mr Boutboul : "Depuis 2010, il n'a cessé de croître avec une augmentation de 12,7 % en cinq ans, ce qui est beaucoup pour un produit de base". Pour la petite histoire, c'est à Alençon (Orne) qu'il est le moins cher (2,30 euros), et sans surprise à Paris pour le plus cher (3,40 euros en moyenne).

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus