Le Hamas souhaite une unité pour l'Intifada contre Israël

Par , publié le
International Khaled Mechaal, le chef du Hamas, actuellement en exil au Qatar
Khaled Mechaal, le chef du Hamas, actuellement en exil au Qatar

Le chef du Hamas, actuellement en exil, a lancé hier un appel afin de former une unité entre tous les mouvements palestiniens pour lancer une Intifada pour libérer Israël.

L'histoire semble se répéter sur l'esplanade des mosquées à Jérusalem. Cette fois, Khaled Mechaal, le chef du Hamas qui se trouve en exil, a exhorté les différents mouvements palestiniens à s'unir et définir une stratégie commune afin de mieux lutter contre Israël.

Objectif : mettre en échec le plan israélien pour l'esplanade des Mosquées

S'adressant depuis Doha par vidéoconférence, le chef du Hamas a demandé aux palestiniens de "former une direction opérationnelle de l'Intifada" tout en insistant sur "la nécessité de se mettre d'accord sur une stratégie de lutte commune qui soit efficace et mette la pression sur l'occupant pour parvenir à nos objectifs" avant d'ajouter que : "la responsabilité de cette direction est de dessiner une vision et des objectifs politiques nationaux précis pour l'Intifada et cela inclut la mise en échec du plan de l'occupant de diviser la mosquée Al-Aqsa".

Selon les palestiniens et de nombreux observateurs étrangers, Israël fait tout son possible pour éloigner les musulmans de l'esplanade des Mosquées, située dans la vieille ville de Jérusalem, afin de s'approprier ce territoire et chasser les palestiniens de ce lieu sacré.

Une plaidoirie pour une résistance sous toutes ses formes

Khaled Mechaal n'a pas mâché ses mots et exhorté les palestiniens à la "résistance sous toutes ses formes, armée ou non". Il estime que "l'unité nationale est impérative pour que l'Intifada atteigne ses objectifs. Nous vivons une Intifada et elle doit se poursuivre jusqu'à la libération de Jérusalem et de la Cisjordanie".

La situation est particulièrement tendue sur l'esplanade des Mosquées. La tentative de conciliation lancée par John Kerry avec la mise en place de caméras est vivement contestée par les palestiniens qui dénoncent des caméras orientées afin de ne pas couvrir les exactions des israéliens. Récemment, la résistance palestinienne s'est limitée à quelques attaques à l'arme blanche contre des soldats, généralement menées par des jeunes palestiniens désespérés. L'appel de Khaled Mechaal entend donner une stratégie plus globale et efficace à cette résistance.

Partager cet article

Pour en savoir plus