Le FBI enquête sur les emails de Hillary Clinton

Par , publié le
Politique Hillary Clinton, ancienne Première dame des Etats-Unis et ancienne secrétaire d'Etat.
Hillary Clinton, ancienne Première dame des Etats-Unis et ancienne secrétaire d'Etat.

Le FBI a ouvert une enquête préliminaire sur la sécurité de la boîte mail privée que l’ancienne première dame des États-Unis aurait utilisé pour gérer des affaires confidentielles.

Selon les informations du Washington Post, le FBI a décidé d’ouvrir une enquête préliminaire sur la sécurité de la messagerie électronique privée de Hillary Clinton. L’affaire de « l’email gate » n’en finit donc pas de prendre de l’ampleur et il semblerait que nous n’en sommes qu’au début des révélations.

Hillary Clinton accusé de mettre en danger les USA

Pour rappel, cette affaire a débuté en mars dernier lors de la révélation de l’utilisation de la part de l’ex-première dame des États-Unis d’une adresse mail privée stockée sur un serveur installé à son domicile personnel au lieu du mail professionnel. Le problème, c’est qu’à la même époque, Hillary Clinton était ministre des Affaires étrangères de Barack Obama et qu’elle se devait d’utiliser son adresse professionnelle pour tout échange concernant sa fonction.

Ses adversaires républicains lui reprochent de ne pas avoir respecté la loi sur la transparence et la conservation des archives. À ce titre, Hillary Clinton aurait mis en péril la sécurité du pays, car cette boîte mail perso n’était pas un modèle de sécurité informatique.

Des mails classés « confidentiels »

Suite à une première enquête, un organisme gouvernemental avait déclaré qu’au moins quatre messages envoyés via le compte personnel d’Hillary Clinton et classés confidentiels posaient problème.

C’est désormais au FBI de s’emparer de cette affaire. Une enquête préliminaire vient d’être ouverte pour découvrir si oui ou non la sécurité du pays a été compromise. Le FBI a d’ores et déjà contacté Platte River Networks, la société qui gérait cette boîte mail. Le FBI va également se pencher sur la sécurité d’une clé USB qui contiendrait des copies de nombreux mails professionnels envoyés par Hillary Clinton. De son côté, la femme politique dément toutes ces accusations.

Crédits photos : JStone / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus