14 juillet, Hollande baptisé « Rain Man » sera (encore) mouillé

Par , publié le | modifié le
France François Hollande
François Hollande

Le nouveau chef de l’État a eu son premier bain de foule sous la pluie lors de la passation de pouvoir. Il devra encore jouer avec les nuages demain lors du 14 juillet.

Comme le stipule le site de TF1, François Hollande n’aurait pas dû instaurer le slogan « le changement, c’est maintenant ». Depuis, toute la météo est chamboulée et les giboulées de mars se produisent en juillet. La majorité de ses grands rendez-vous se sont déroulés sous la pluie. Face à cette situation et ce manque de chance, les journaux britanniques ont surnommé le président de la République « Rain Man ». Demain, c’est le premier 14 juillet du chef de l’État et comme à son habitude, il le passera sous la pluie. Météo France annonce des averses parfois orageuses et un ciel gris sur la région.

  • Le 6 mai, François Hollande attend les résultats des élections sous la pluie.
  • Le 15 mai, la passation de pouvoir se déroule sous une averse assez importante
  • Lors de sa visite à l’Institut Marie Curie, il doit faire face à la grêle
  • Son avion doit atterrir en urgence après avoir été frappé par la foudre
  • Le 25 mai, son déplacement à Kaboul doit se faire sous un parapluie

François Hollande conscient de cette malchance a déclaré « le quinquennat a commencé avec la pluie, i se poursuit avec la pluie, mais c’est une pluie bienfaisante ». Le 14 juillet ne sera pas une exception, l’ensemble du défilé ne devrait pas se faire sous un beau soleil digne d’un été resplendissant. Heureusement, la Garden party n’est pas prévue puisque Nicolas Sarkozy l’avait supprimé en 2010.

Crédits photos : Frederic Legrand / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus