L’avenir de l’OM est encore incertain

Par ,
Foot L\'avenir de l\'OM est encore incertain

Margarita Louis-Dreyfus, l'actionnaire majoritaire de l'Olympique de Marseille a annoncé qu'elle n'injecterait pas plus d'argent dans le club Phocéen, elle souhaite par ailleurs conserver Didier Deschamps au poste d'entraîneur.

Didier Deschamps qui ne cache pas depuis plusieurs mois sa déception concernant les mauvais résultats de son club, envisageait de quitter son poste. Toutefois la principale actionnaire de l‘OM, Margarita Louis-Dreyfus et le président Vincent Labrune lui ont demandé à l’occasion d’un entretien de continuer à tenir ses fonctions.
L’entraîneur souhaite toutefois avant d’accepter, connaitre les modalités futures de son poste, l’homme aura connaissance de ses futures conditions de travail d’ici à la fin du mois. De son côté, MLD a expliqué à la presse « Je veux trouver une solution optimale pour la stabilité du club à long terme. Après le mercato 2010, la situation financière du club était déjà difficile. La saison 2011 a été décevante, et les travaux du stade Vélodrome ont encore compliqué les choses. Je ne suis pas encore certaine de ce que je vais faire ». En effet, pour l’exercice 2011-2012 le manque à gagner serait d’environ 35 millions d’euros.
Et l’actionnaire majoritaire du club ne souhaite pas renflouer les caisses de sa poche, elle déclare « La presse spécule sur des milliards que je suis censée avoir, mais ces milliards appartiennent au groupe Louis-Dreyfus, pas à moi, ni à ma famille. Je n’ai pas le droit d’utiliser l’argent de l’entreprise pour financer l’OM. Quant à l’argent que Robert a laissé pour moi et ses enfants, il est géré par des administrateurs nommés par le gouvernement suisse qui sont à Davos et vérifient tout ce que je dépense ! »
Le souci de réaliser des économies est sans doute la principale raison du maintien du contrat de Didier Deschamps qui le lie au club jusqu’en 2014.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : L’avenir de l’OM est encore incertain sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus