L'avance d'Hillary Clinton fond dans les sondages

Par , publié le
International Hillary Clinton, ancienne Première dame des Etats-Unis et ancienne secrétaire d'Etat.
Hillary Clinton, ancienne Première dame des Etats-Unis et ancienne secrétaire d'Etat.

La candidate démocrate Hillary Clinton est toujours en tête des sondages dans sa famille politique, mais elle voit son avance se réduire.

Pour la première fois depuis mars 2011, les opinions favorables à Hillary Clinton sont au plus bas, révèle un sondage national CNN/ORC réalisé auprès des sympathisants démocrates et publié mercredi.

Hillary Clinton toujours en tête cependant

Si pour la première fois donc, l'ex-secrétaire d'Etat passe en-dessous des 50% d'intention (47% précisément, -9 points en comparaison avec juillet), elle n'en reste pas moins la favorite du camp démocrate. Mais dans le même temps, son concurrent en interne, Bernie Sanders, gagne 10 points à avec 29% des intentions. Pour sa part, l'ancien vice-Président Joe Biden n'est crédité que de 14%; mais il n'a pas encore officiellement déclaré qu'il entrait dans la course à novembre 2016.

La principale raison de cette érosion est sans nul doute à chercher du côté de l'affaire de l'utilisation de ses courriels, alors qu'elle était secrétaire d'Etat. Tous bords politiques confondus l'ancienne Première dame est créditée de 53% d'opinion défavorable, dans l'ensemble du pays (48% en juillet dernier).

Donald Trump, candidat "pantin" ?

En face, chez les républicains, le fantasque milliardaire Donald Trump est toujours en tête des sondages. Mais plus que les opinions qui lui sont favorables, c'est une théorie qui monopolise l'attention ces derniers jours. En effet, des commentateurs et responsables politiques défendent l'idée qu'il n'est qu'un candidat piloté par les démocrates, et les Clinton en particulier, pour discréditer la candidature républicaine.

C'est un blogueur qui a allumé la mèche à la mi-juillet dernier. Il y révélait les liens tissés entre Trump et la famille Clinton. Par ailleurs, le journaliste Nick Glass signait un article dans Politico dans lequel il rappelait le don de Mr Trump à la fondation Clinton à hauteur de 100.000 dollars. En outre, Bill et Hillary avaient assisté aux 3èmes noces du milliardaire.
Et le Washington Post d'insister à son tour en révélant un coup de téléphone qu'aurait passé Bill à Donald, lui enjoignant à se présenter aux primaires républicaines.

Crédits photos : JStone / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus