L'Arabie saoudite adopte le calendrier grégorien pour payer ses fonctionnaires

Par , publié le
International Vue de Riyad, la capitale saoudienne.
Vue de Riyad, la capitale saoudienne.

Suite aux mesures d’austérité décidées par le royaume, les fonctionnaires saoudiens seront désormais payés selon le calendrier gréogorien, au lieu du calendrier islamique.

Les autorités saoudiennes ont décidé, pour payer leurs fonctionnaires, de le faire selon le calendrier grégorien (celui en vigueur en France par exemple mais aussi dans la plupart des pays du monde) en lieu et place du calendrier islamique. Ce qui revient à dire qu'ils travailleront plus mais sans gagner plus.

Onze jours de plus pour le même salaire

Dans le calendrier islamique de l'hégire, une année compte 12 mois de 29 ou 30 jours selon l'observation de la Lune. Et donc, plusieurs jours en moins que dans le calendrier grégorien. Concrètement, les employés de la fonction publique vont travailler 11 jours supplémentaires, mais à salaire égal.

La mesure a été instaurée dimanche, et découle des mesures d’austérité prises afin de compenser la chute des cours du brut, dont l'Arabie saoudite est très fortement dépendante.

Une suite de mesures visant aux économies

Il y a quelques jours, le gouvernement avait abaissé de 20% les salaires des ministres, mais aussi gelé ceux des petits fonctionnaires. Et au printemps, le vice-prince héritier Mohammed ben Salmane avait fait part d'un ambitieux projet (Vision 2030) visant à diversifier l'économie mais aussi réduire la dépendance du royaume au pétrole.

Ce plan a pour but de renforcer l'emploi dans le secteur privé et également de ramener la masse salariale des fonctionnaires de 45% à 40% du budget global.

Crédits photos : Capture écran Google Maps

Partager cet article

Pour en savoir plus