L'année 2015, la plus chaude de l'histoire moderne

Par , publié le
Environnement
Une bouche d'incendie ouverte pendant un jour de forte chaleur

Depuis que les relevés de températures existent, c'est-à-dire depuis 1880, le mois de novembre 2015 est le plus chaud jamais enregistré. Il s'agit d'une moyenne mondiale.

C'est l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) qui en fait l'annonce jeudi : l'année 2015, du moins pour les 11 premiers mois, est l'année pendant laquelle les températures relevées dans le monde ont été les plus élevées.

Novembre, 7ème mois consécutif à battre des records

De fait, le mois de novembre que nous venons de vivre s'est révélé le plus chaud depuis 1880, année pendant laquelle les enregistrements ont été institués. Et ce n'est pas tout, c'est également le 7ème mois d'affilée à enregistrer des records, apprend-on à la lecture du rapport mensuel de l'Agence.

Pour inverser cette tendance, faisant de 2015 une année de triste record, il faudrait que décembre soit particulièrement froid. Mais pour Jake Crouch, l'un des climatologues de la NOAA, "Ca ne risque pas d'arriver". Et pour cause : il conviendrait que les températures moyennes affichent 0,24 degré Celsisus de moins que lors de décembre 1916, année la plus froide.

En France, la douceur est de mise

Dans notre pays, le mois dernier a été le 3ème plus chaud relevé depuis l'année 1900. Les températures ont dépassé de 2,7° les moyennes observées entre 1981 et 2010. Et la douceur ressentie ces quelques derniers jours ne devraient pas faire de décembre un mois à tendance glaciale.

Quant à la température moyenne des océans, relevée aussi par la NOAA et toujours entre janvier et novembre, elle est de 0,87° supérieure à celle observée tout au long du siècle dernier. Et a déjà battu l'année 2014.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus