L'anneau de Jeanne d'Arc, relique de l'héroïne, restera bien en France

Par , publié le
France
Un anneau du XYe siècle censé avoir appartenu à Jeanne d'Arc photographié lors d'une cérémonie le 20 mars 2016 au Puy-du-Fou aux Epesses, dans l'ouest de la France

Après une histoire mouvementée, l'unique relique de celle qui fut surnommée la "Pucelle d'Orléans", pourra bien rester en France.

C'est un modeste anneau composé de laiton mais il a une grande valeur en tant que relique. La bague portée par Jeanne d'Arc alors qu'elle menait les troupes françaises contre les anglais a connu une histoire épique mais devrait désormais trouver un peu de tranquillité.

L'anneau de Jeanne d'Arc restera bien en France

L'anneau avait été récupéré par les anglais lors de son arrestation avant sa condamnation au bûcher. Conservé par les britanniques pendant des siècles, l'anneau avait été mis en vente aux enchères au mois de février. Il avait alors été acheté par le propriétaire du Puy du Fou qui l'avait rapporté en France. Cependant, en oubliant de demander la licence d'exportation en la ramenant en France, les anglais ont exigé son retour dans les plus brefs délais car la loi n'avait pas été respectée et la relique avait illégalement quitté le sol anglais.

Nicolas de Villiers, un des fils de Philippe de Villiers et propriétaire du Puy du Fou, avait alors exposé un non ferme aux britanniques "Cet anneau est tout ce qu'il nous reste de Jeanne d'Arc. Il est absolument hors de question de le céder. Nous ne livrerons pas une deuxième fois la Pucelle d'Orléans aux Anglais". Une lutte avait alors débuté entre français et anglais.

Intervention de la Reine d'Angleterre

Les dirigeants du Puy du Fou avaient alors multiplié les démarches pour mettre un terme à cette querelle et avaient, le 14 avril dernier, envoyé un courrier à la reine d'Angleterre pour lui rappeler qu'en son époque, la reine Victoria avait promis de restituer la bague aux français. Il semblerait, selon nos confrères de RTL, que la reine Elizabeth II ait entendu cet appel et serait intervenue en personne pour mettre un terme au bras de fer.

Mardi en effet, les autorités du Puy du Fou ont eu la surprise de recevoir la licence d'exportation qui permet enfin au groupe de pouvoir conserver la relique. Le propriétaire du parc a précisé : "Revenu en France, après six siècles d'exil, l'anneau de Jeanne d'Arc va finalement rester au Puy du Fou. Il fera l'objet d'une présentation provisoire cet été, puis il sera exposé dans un monument spécialement construit à l'extérieur du Grand Parc du Puy du Fou pour permettre à chacun d'admirer gratuitement ce trésor de l'Histoire de France".

Crédits photos : © AFP JEAN-SEBASTIEN EVRARD

Partager cet article