Landes : une mère et sa fille retrouvées sans vie, un suspect en garde à vue

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration. Police nationale
Photo d'illustration. Police nationale

Dimanche, un homme de 40 ans a été placé en garde à vue dans les Landes après que les corps sans vie de sa compagne et de leur fillette ont été retrouvés à leur domicile.

Un homme de 40 ans a été interpellé dimanche au domicile de sa mère où il s'était rendu dans la matinée, invoquant alors une "bêtise" dont il se serait rendu coupable. L'intervention des autorités fait d'ailleurs suite à l'appel de la mère du quadragénaire, laquelle n'aura vraisemblablement eu d'autre choix devant le comportement violent de son fils à son égard.

Le suspect a été placé en garde à vue à la mi-journée dans les Landes après que les corps sans vie de sa compagne et de sa fille, respectivement âgées de 30 ans et 20 mois, ont été retrouvés à leur domicile à Mont-de-Marsan, comme le rapportent nos confrères du Parisien informés par une source judiciaire.

Femme et sa fille retrouvées mortes : le compagnon interpellé chez sa mère

Le parquet de Mont-de-Marsan a fait savoir que durant l'interpellation de l'homme, celui-ci avait en sa possession un sac de vêtements tâchés par du sang. Les forces de l'ordre se sont ensuite rendus au domicile familial et de constater les décès de la mère et de sa fillette.

Les enquêteurs estiment que la mort pourrait ne pas avoir été causée par une arme à feu ou une arme tranchante, et une autopsie prévue pour mardi devrait permettre d'établir les circonstances précises des décès.

Une amie du suspect hospitalisée

On apprend de même que les policiers sont partis à la rencontre d'une amie du suspect, soupçonnant ce dernier de s'en être possiblement pris à d'autres personnes de son entourage. Et les forces de l'ordre d'avoir découvert le visage visiblement roué de coups de cette amie, chez qui le quadragénaire serait venu passer la nuit. Elle est depuis hospitalisée dans un état critique.

Dimanche soir, les enquêteurs n'étaient pas encore en mesure de retracer les faits dans leur exactitude, ni même d'évoquer l'hypothèse d'un mobile. Une source proche du dossier relate en effet que le suspect n'a apparemment pas décroché un mot depuis son interpellation, excepté cet apparent aveu : "j'ai tué ma compagne et notre fille".

Crédits photos : GERARD BOTTINO / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus