La La Land : Une bande originale maîtrisée de bout en bout

Par , publié le | modifié le

Quelques jours avant la sortie du film au nombre record de récompenses aux Golden Globes, la bande sonore de La La Land fait son apparition chez les disquaires avec un programme aussi magistral qu'optimiste.

Loin de la temp music qui emplit les salles obscures à chaque sortie de blockbusters, La La Land de Damien Chazelle livre une musique mémorable à ne rater sous aucun prétexte.

Une B.O. doublement récompensée

Récompensé sept fois lors de la 74ème cérémonie des Goldens Globes Awards, La La Land est à n'en pas douter un des films les plus attendus de l'année. Si l'œuvre a notamment remporté le prix du meilleur scénario, du meilleur réalisateur pour Damien Chazelle et des meilleur acteur (Ryan Gosling) et meilleur actrice (Emma Stone), la musique qui compose son ossature n'est pas en reste, avec une récompense pour la meilleure bande-originale et une pour la meilleure composition originale (City of Stars).

Composée par Justin Hurwitz, qui avait d'ores et déjà travaillé avec Damien Chazelle sur Whiplash, rythmé par le jazz, la bande sonore de La La Land est une œuvre en soit avec ses propres mérites. Faisant le lien entre des pistes mélancoliques et d'autres nettement plus optimistes, le thème général "Mia & Sebastian’s Theme" que l'on retrouve tout au long du disque est à la fois délicat et dynamique, subtil et précieux.

Le subtil mariage des nuances

L'ouverture optimiste de la bande-sonore, le vibrant Another Day of Sun est une excellente entrée en matière, pleine de force et de vie, où résonnent toutes les voix du casting — un concert de voix repris sur Someone in the Crowd et ses paroles instantanément mémorisables. L'ensemble est tempéré par des morceaux doux et puissants tels que City of StarsPlanetariumEngagement Party et le superbe Audition (The Fools Who Dream), hymne aux cœurs vaillants qui pourchassent leurs rêves.

D'autres belles surprises se cachent également dans cette œuvre, telle que City of Stars (Humming), morceau sur lequel Emma Stone fredonne le thème du film avec une délicatesse dont on ne peut se lasser, et Epilogue, sorte de résumé musical du film, entre douceur et mélancolie et dynamisme souligné par une explosion orchestrale. Le très jazz Herman's Habit ne rappelle que trop Whiplash du même réalisateur et compositeur, tout comme Summer Montage / Madeline, où un big band s'illustre avec brio.

La La Land : Synopsis

Mia (Emma Stone), jeune actrice débutante, fait la rencontre de Sebastian (Ryan Gosling) alors qu'ils traversent tous deux une période difficile : elle, se rêve actrice mais doit faire face à ses désillusions et lui se rêve pianiste mais se voit limogé de son travail — tous deux sont pourtant sur la voie du succès, et il leur faudra choisir entre une complicité rare et la possibilité d'accéder à la célébrité et d'accomplir leurs rêves.

La bande sonore de La La Land est disponible depuis le 9 décembre en digital et depuis le 20 janvier en CD, sur Amazon et iTunes.

Partager cet article