Lancement d'une campagne volontairement choc contre le racisme

Par , publié le | modifié le
Société Capture d'écran d'une des vidéos lancées par le gouvernement pour lutter contre le racisme.
Capture d'écran d'une des vidéos lancées par le gouvernement pour lutter contre le racisme.

Le racisme sous ses différentes formes gangrène de plus en plus notre société et devient banal. Afin de lutter contre la recrudescence de ce fléau, le gouvernement a lancé une campagne volontairement choc.

A la demande de Manuel Valls, le Premier ministre, le gouvernement a lancé hier une campagne choc et volontairement provocatrice afin de lutter contre la montée des actes racistes en France. Le racisme est devenu un véritable problème en France mais aussi en Europe et aux Etats-Unis.

Une campagne destinée à faire réfléchir sur le racisme

Selon les chiffres fournis par le ministère de l'Intérieur, les actes racistes ont connu une croissance de 22% sur l'année 2015. Les actes racistes antimusulmans notamment ont plus que triplé durant cette période, surtout après les attentats du mois de novembre à Paris. Les actes antisémites sont eux restés stables à un niveau particulièrement élevé.

Afin de contrer la banalisation du racisme, le gouvernement a hier lancé une campagne à base de 6 clips vidéo d'une durée de trente secondes. Ces vidéos sont visibles à partir d'aujourd'hui sur nos écrans. Le concept des images choc est d'amener une réflexion sur l'évolution du racisme qui commence avec des mots et se termine avec des agressions physiques. Des images choc destinées à faire prendre conscience de la bêtise des propos racistes et les conséquences que de tels propos génèrent.

6 clips choc pour une prise de conscience

Les six vidéos sont construites de la même façon. Un premier message précise que les images sont inspirées de faits réels et peuvent choquer. Après cet avis, une séance vidéo type amateur montre une violente agression physique gratuite. Le son est remplacé par une conversation avec des propos racistes tels que ceux que l'on pourrait entendre à un comptoir avec cependant une personne qui s'offusque de la stupidité des propos. La vidéo se termine par un message qui indique que : "Le racisme, ça commence par des mots. Ça finit par des crachats, des coups, du sang." puis un lien vers la page #TousUnisContrelaHaine

Deux clips, visibles ci-dessous, concernent le racisme envers les noirs et les arabes

Deux clips, visibles ci-dessous, s'attaquent au racisme antimusulmans

Enfin, les deux derniers clips concernent l'antisémitisme

Les chiffres fournis par la page de lutte contre le racisme et l'antisémitisme en France font froid dans le dos et montrent à quel point le racisme s'est banalisé et est quotidien. La page du gouvernement indique notamment que : "5 actes et menaces antisémites, antimusulmans et racistes par jour en 2015" ou encore que : "Les menaces ont augmenté de 26% en 2015 par rapport à 2014" et que : "Les actes ont augmenté de 9,3% en 2015 par rapport à 2014".

Partager cet article

Pour en savoir plus