Etude : L'allaitement pourrait sauver plus de 800 000 bébés

Par , publié le
Santé Une mère allaitant son bébé.
Une mère allaitant son bébé.

Selon une nouvelle étude scientifique, l’allaitement permettrait de sauver les vies de 800 000 bébé par an et de 20 000 mères dans le monde.

Selon une étude publiée en octobre dernier, moins de 40 % des enfants dans le monde bénéficieraient de l’allaitement exclusif de la mère. Une pratique qui, selon une nouvelle recherche publiée dans la revue The Lancet, pourrait sauver des centaines de milliers de vies d’enfants chaque année dans le monde.

800 000 vies pourraient être sauvées

Selon la revue médicale britannique, « Seul un enfant sur cinq est allaité jusqu’à ses douze mois dans les pays riches tandis que seul un enfant sur trois est allaité exclusivement les six premiers mois de son existence dans les pays à revenus faibles ou moyens ».

Pourtant, l’allaitement de longue durée est réputé pour ses vertus bénéfiques sur la santé du nourrisson, mais également celle de la mère. En recoupant une série de recherches sur le sujet, les scientifiques estiment que la pratique pourrait sauver la vie de 800.000 enfants dans le monde chaque année ce qui équivaut à « 13 % de l’ensemble des décès d’enfants de moins de deux ans ». Dans le même temps, l’allaitement pourrait prévenir le décès de 20.000 mères par année.

La mort subite du nourrisson réduit d’un tiers

Les chercheurs indiquent également que « Dans les pays riches, l’allaitement réduit de plus d’un tiers la mort subite du nourrisson, soulignent les chercheurs. Dans les pays pauvres ou aux revenus moyens, environ la moitié des épidémies de diarrhée et un tiers des infections respiratoires pourraient être évités grâce à l’allaitement. »

Les chercheurs sont unanimes, il faut renforcer les campagnes de prévention et de sensibilisation à la pratique de l’allaitement exclusif. En plus de sauver des vies, cela permettrait de faire des économies en dépense de santé dans les pays riches comme les pays pauvres.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus