Les lycéens ont réduit leur consommation d’alcool et de tabac, pas celle de cannabis

Par , publié le
Santé Photo d'illustration. Un homme fumant une cigarette.
Photo d'illustration. Un homme fumant une cigarette.

Selon l’OFDT, l’usage de l’alcool et du tabac est en baisse chez les lycéens français. Le cannabis fait de la résistance.

Les lycéens français sont-ils en train d’abandonner leurs mauvaises habitudes ? On est en tout cas en droit de le croire selon la dernière étude de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) publiée mardi qui révèle que la consommation d’alcool et de tabac a considérablement baissé chez les lycéens.

Moins d’alcool et de tabac chez les lycéens

Selon l’OFDT, depuis 2011, on rencontre « un recul sensible des consommations de tabac et d’alcool chez les lycéens depuis 2011, avec une baisse de l’usage quotidien de tabac de plus de 24% et de la consommation régulière d’alcool de plus de 30% ».

Entre 2011 et 2015, l’expérimentation de la cigarette a chuté dans l’ensemble chez les lycéens en passant de 70% à 61%. Les filles (62,1%) expérimentent plus la cigarette que les garçons (59,4%). Dans le détail, 66,2% des élèves de filières professionnelles ont déjà expérimenté la cigarette contre 58,4% chez les filières générales. L’usage quotidien du tabac chez les lycéens est passé à 23% en 2015 contre 31% en 2011.

Le cannabis toujours en vogue

Pour expliquer ce recul, l’OFDT explique que les lycéens calquent leurs comportements sur celui des adultes qui sont plus nombreux à être sensibilisés aux risques liés aux usages du tabac et de l’alcool.

Petit point noir cependant selon l’OFDT, la consommation régulière de cannabis est restée stable chez les lycéens avec 7,7%. De son côté, l’expérimentation du cannabis est passée de 49% des lycéens en 2011 à 44% en 2015. Entre la seconde et la terminale, elle passe d’un tiers des élèves (35%) à plus de la moitié (54%). L’usage régulier de cannabis concerne 10% des garçons et 5% des filles. L’étude de l’OFDT a été menée entre avril et juin 2015. 6 642 lycéens ont été interrogés en France métropolitaine.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus