L'alcool responsable de 704 000 nouveaux cas de cancer chaque année

Par , publié le
Santé
L'alcool tue 3,3 millions dans le monde chaque année

Selon une étude du Centre international de recherche sur le cancer, l’alcool est responsable de plus de 700 000 nouveaux cas de cancer chaque année dans le monde, faisant exploser le nombre de décès liés au cancer.

C’est peut-être l’une des conséquences les moins connues d’une trop grande consommation d’alcool. Selon une étude du Centre international de recherche sur le cancer dévoilée lors du Congrès mondial contre le cancer qui se déroule à Paris, l’alcool serait responsable de plus de 700 000 nouveaux cas de cancer et dont 365 000 décès mortels chaque année dans le monde.

Principalement dans les pays développés

Cette étude, présentée par le spécialiste de la question Kevin D. Shield, se base sur des données collectées en 2012. Cette dernière montre que l’alcool est responsable de 5 % des nouveaux cas de cancers et de 4,5 % de tous les décès par cancer tous les ans dans le monde.

Ce phénomène toucherait principalement les régions du globe les plus développées et notamment l’Amérique du Nord, l’Australie et l’Europe, plus particulièrement l’Europe de l’Est. Des pays comme l’Inde où la Chine, qui connaissent un développement fulgurant, rencontrent également une grosse recrudescence des cas de cancers liés à l’alcool.

L’appareil digestif, mais également le cancer du sein

Selon les scientifiques, le cancer de l’œsophage est le plus mortel des cancers liés à l’alcool (34 % de l’ensemble des 365 000 décès répertoriés en 2012), suivi du cancer colorectal (20 % des décès).

Sur le nombre de nouveaux cas de cancers liés à l’alcool, c’est en revanche le cancer du sein qui détient la palme, car il représente 27 % des nouveaux cas, le cancer colorectal arrive là encore en deuxième position avec 23 % des nouveaux cas.

Cette nouvelle étude est particulièrement inquiétante lorsque l’on sait que les cancers pourraient ainsi tuer 5,5 millions de femmes chaque année dans le monde en 2030.

Crédits photos : Kzenon/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus