La sonde New Horizons file vers 2014 MU69

Par , publié le
Sciences Une vue d'artiste représentant New Horizons dans la ceinture de Kuiper.
Une vue d'artiste représentant New Horizons dans la ceinture de Kuiper.

New Horizons a délaissé Pluton, mais son périple n'est pas terminé pour autant : elle est en route vers les confis du système solaire pour y rencontre un objet nommé 2014 MU69.

Au revoir Pluton, bonjour la Ceinture de Kuiper ! Le 14 juillet, la sonde de la NASA New Horizons survolait la planète naine et ébahissait son monde avec des photos précises comme jamais. Lancée en 2006, et après 5 milliards de kilomètres parcourus dans notre système solaire, elle a désormais rendez-vous avec un objet transneptunien nommé 2014 MU69, qui n'a pas été choisi au hasard.

New Horizons : en route vers 2014 MU69

Mais si vous le voulez bien, plaçons dans un premier temps cet objet dans son contexte : il se trouve dans la Ceinture de Kuiper, une région située entre 4,5 et 8 milliards de kilomètres du soleil. Quant à la taille de 2014 MU69, elle est comprise dans une fourchette de 30 à 45 km de diamètre, et l'objet laisse Pluton à 1,5 milliard de kilomètres "derrière" lui.

Sonia Fornasier, du LESIA Observatoire de Paris, a précisé à 20Minutes : "Les objets de la ceinture de Kuiper se sont formés très loin du Soleil, ils sont les vestiges des 'briques' qui ont formé les corps du Système solaire comme la Terre". C'est donc en sa qualité d'immense réserve de ces briques élémentaires que la région a été choisie, et cet objet en particulier, encore brut.

Une arrivée sur sa cible en 2019

Mais ce n'est qu'à partir de janvier 2019 que New Horizons est attendue dans le voisinage de 2014 MU69. Auparavant, dès cet automne, il est prévu que 4 manoeuvres placent la sonde sur sa nouvelle trajectoire.

Le seul hic, c'est l'argent; car cette mission n'est pour le moment financée que jusqu'en 2016. Cependant, les hommes et femmes en charge du programme espèrent que la popularité née du survol de Pluton par la sonde pallie cet éventuel désagrément. Et pourquoi pas, s'il reste assez de carburant, délaisser 2014 MU69 et partir encore à la rencontre d'un autre objet ? L'éventualité est dans toutes les têtes, à la NASA. Quoi qu'il en soit, pour New Horizons, il s'agira d'un voyage sans retour.

Crédits photos : NASA/JHUAPL/SwRI/Alex Parker

Partager cet article

Pour en savoir plus