La Réunion : une femme de 85 ans tuée durant un cambriolage

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Le commissariat central de Saint-Denis à La Réunion le 2 juin 2015 après une arrestation d'une filière présumée de jihadistes
Le commissariat central de Saint-Denis à La Réunion le 2 juin 2015 après une arrestation d'une filière présumée de jihadistes

Dimanche après-midi dans un centre-ville de La Réunion, une femme de 85 ans a été frappée à mort par un individu qui était vraisemblablement en train de cambrioler son appartement.

Les faits se sont produits dimanche après midi dans le centre-ville de Saint-Denis (La Réunion). Comme à son habitude, la fille de Solange R., 85 ans, était vendue rendre visite à sa mère aux alentours de 13h00. C'est là qu'elle a découvert que l'octogénaire venait d'être agressée.

D'après ce que nous rapportent nos confrères de RTL avec AFP, la victime était encore consciente à l'arrivée de sa fille, mais succombera à ses blessures lorsque les secours pénètreront les lieux. On nous précise que la vieille femme affichait plusieurs traces de coups, lesquels ont notamment été portés au visage.

Octogénaire tuée à La Réunion : un cambrioleur en fuite

Si, pour l'heure, les policiers en charge de l'enquête n'ont pas de certitude profonde quant aux circonstances exactes du drame, il serait vraisemblablement question d'un cambriolage à l'issue tragique. On apprend ainsi que l'appartement était dans un désordre prononcé à la découverte de la scène, laissant penser à un saccage de la part du cambrioleur. Ce dernier a d'ailleurs été aperçu par la fille de la défunte au moment où il prenait la fuite par l'arrière de la demeure.

Des violences aux personnes en progression sur quatre ans

Il est ajouté que l'octogénaire vivait depuis maintenant des dizaines d'années dans ce quartier réputé calme de la commune réunionnaise, et qu'elle habitait seule son appartement situé au rez-de-chaussée d'une résidence. Ce fait ne pourra que gonfler une statistique indiquant une augmentation de 19,5% en quatre ans des violences faites aux personnes sur l'île de La Réunion. Ainsi, 7.631 faits de ce genre ont été relevés en 2014, alors qu'ils étaient de 6.145 en 2010. Et si l'on compare les chiffres de l'année dernière avec ceux de 2005 (5.592), la progression apparaît notablement plus conséquente, avec un score de +26,7%.

Crédits photos : © AFP RICHARD BOUHET

Partager cet article

Pour en savoir plus