La Réunion : éruption du Piton de la Fournaise

Par , publié le
International Volcan Piton de la Fournaise (La Réunion)
Volcan Piton de la Fournaise (La Réunion)

Le volcan du Piton de la Fournaise vient d'entrer en éruption sur l'île de la Réunion. Sa localisation précise est en train d'être déterminée.

En ce vendredi et par voie de communiqué, la Préfecture de La Réunion a annoncé l'éruption, dans la matinée, du Piton de la Fournaise : "Après l’augmentation de l’activité sismique constatée cette nuit, le Piton de la Fournaise est entré en éruption ce vendredi 31 juillet, à 10H00."

En ajoutant, dans des propos recueillis par l'AFP, que "d’après les renseignements fournis par l’observatoire volcanologique, l’éruption a lieu dans le Cratère Faujas, au nord est de Dolomieu". On nous précise cependant qu'"une reconnaissance est en cours pour préciser la localisation de l’éruption".

Éruption volcanique à La Réunion : l'évacuation avait eu lieu la veille

La Préfecture a également fait savoir qu'il est désormais défendu pour le public de se rendre dans la zone du volcan, une interdiction concernant de même les hélicoptères qui seraient tentés de se poser dans la région. Jeudi matin, le Piton de la Fournaise avait été placé en alerte "éruption probable ou imminente", laquelle avait conduit tout de suite après à l'évacuation de la caldera centrale ("l'enclos") du volcan.

Piton de la Fournaise : troisième réveil brûlant de 2015

Il s'agit là de la troisième éruption du Piton de la Fournaise en 2015, les deux précédentes étant survenues en, respectivement, février et mai. Et si la troisième se veut leur exact modèle, elle devrait durer une dizaine de jours, sans réel danger pour les humains toutefois étant donné que le volcan se trouve dans une zone inhabitée. Pour l'anecdote, l'une des plus courtes éruptions du Piton de la Fournaise avait eu lieu en 2007 avec un peu plus de neuf heures de projections. À titre de comparaison, celle de février dernier (partie sud-ouest de la caldera centrale) avait duré douze jours et celle de mai (sur la Soufrière au nord du Dolomieu puis au sud-est vers Château Fort), quatorze jours. Il faut remonter jusqu'en 2006 pour trouver trace d'une éruption ayant duré bien plus longtemps, soit quasiment un mois.

Crédits photos : infografick / Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus