La nouvelle formule du Grand Journal ne semble pas convaincre

Par , publié le
Télévision
Maitena Biraben, présentatrice du Grand Journal de Canal+

L'heure est déjà au bilan pour le Grand Journal, une petite semaine après la rentrée de l'émission, sous une nouvelle formule. Mais les chiffres ne sont pas bons. L'audience a baissé de 30% en 4 jours.

Cela fait à peine une semaine que Le Grand Journal a fait sa rentrée sur Canal +. L'émission phare de la chaîne cryptée est revenue avec une nouvelle formule mais les spectateurs ne semblent pas convaincus.

La première de l'émission avait été suivie par 915 000 personnes. C'était en-dessous des audiences habituelles enregistrées par Antoine de Caunes, le précédent présentateur de l'émission, qui avait commencé la saison avec 1,1 million de téléspectateurs.

Le Grand Journal derrière les Ch'tis

Mais l'effet de curiosité disparu, les audiences de l'émission se sont étiolées au fur et à mesure de la semaine. Mardi, Le Grand Journal a été regardé par 769.000 de personnes. Mercredi, ils étaient 736.000 téléspectateurs.

Mais jeudi, le chiffre a de nouveau baissé à 611.000 de téléspectateurs. Comme l'annonce Ozap, c'est le plus mauvais résultat de l'émission depuis 2006. Mais au-dela des chiffres, Le Grand Journal, qui a fait les beaux jours de Canal+ et a été l'émission la plus regardée en access prime (18h-20h) n'est plus qu'à la 9ème place à présent. Derrière TF1 et son Money Drop, derrière France 5 et C à Vous, derrière D8 et Touche pas à Mon Poste, et même derrière W9 et les Ch'tis.

"Un accident industriel" pour Canal+

Dans les colonnes des Inrockuptibles, on peut lire les confessions d'un salarié de Canal+ : "C’est déjà la crise (...). Passer après les Ch’tis sur W9, c’est un accident industriel”. La nouvelle formule du Grand Journal, voulue par Vincent Bolloré, ne semble pas convaincre : "Vincent Bolloré sait que les audiences ne peuvent plus être les mêmes sans Les Guignols de l’info et avec un journal d’information, explique un salarié. C’est lui qui a fait le casting. Il a voulu cette équipe avec Maitena comme animatrice.”

Même Jean-Michel Apathie, chroniqueur historique de l'émission, mais qui n'a pas continué cette année, a eu son mot à dire sur la nouvelle formule, et s'est confié à Metronews : "Je trouve que le plateau est un peu faible. Il manque dans l’équipe des chroniqueurs quelqu’un de vraiment fort et sérieux pour l’épauler."

Le bilan du Grand Journal sur Europe 1

Crédits photos : Maxime Bruno/Canal+/Phototélé

Partager cet article

Pour en savoir plus