La myrtille sauvage, bénéfique pour les gencives

Par , publié le
Santé
Photo d'illustration. Des myrtilles.

La myrtille, fruit délicieux à consommer en tarte, peut également se révéler un fidèle allié de notre bien-être au quotidien. En l'espèce, un extrait de cette baie offre ses bienfaits à nos gencives.

Les gencives sont bien trop souvent l'endroit du corps dans lequel les bactéries aiment particulièrement proliférer. Et de fait, provoquer toutes sortes de douleurs plus ou moins désagréables. Mais il est un fruit lequel, en plus d'être savoureux, est un puissant antiseptique. Et c'est la myrtille.

L'extrait de myrtille sauvage pour la santé des gencives

Pour être exact, il s'agit là de la myrtille sauvage. Adieu les bains de bouche plus ou moins naturels ? Sans doute, si l'on en croit une équipe de chercheurs qui a prouvé que l'extrait de cette baie est porteur de polyphénols. Ces molécules organiques, fortement répandues dans les végétaux, sont particulièrement redoutables quand il s'agit de lutter contre les agents pathogènes apportés par les aliments que nous portons à notre bouche.

Parmi les bactéries combattues, l'une d'entre elles semble ne vraiment pas aimer l'extrait de myrtille, c'est la Fusobacterium nucleatum. De plus, les polyphénols viennent l'empêcher de former des biofilms, responsables de la formation du tartre, nous apprend Relaxnews.

La gingivite, également freinée

Et ce n'est pas tout : l'extrait de myrtille sauvage freine les interactions qui sont à l'origine de l'inflammation gingivale, la gingivite. La plaque dentaire, dont la formation est ralentie, est une cause de la gingivite laquelle, en l'absence de traitement, peut évoluer en parodontite (qui s'attaque aux fondations de nos dents). Voilà pourquoi les chercheurs oeuvrent au développement d'un système permettant une diffusion lente de l'extrait, après le brossage des dents.

Cependant, la myrtille n'est pas le seul fruit dans lequel les polyphénols sont présents en masse. Voilà une piste qui pourrait être approfondie pour le traitement de diverses maladies, et pas uniquement celles localisées dans la bouche.
Mais revenons enfin aux myrtilles : en janvier dernier, des chercheurs avaient affirmé qu'une consommation régulière de cette baie pouvait aider à lutter contre l'hypertension.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article