La mère de Neymar également mise en examen

Par , publié le | modifié le
Foot Neymar, joueur du FC Barcelone
Neymar, joueur du FC Barcelone

Dans le cadre du transfert du joueur à Barcelone, la mère de Neymar a été mise en examen aujourd'hui par la justice espagnole.

Neymar n’est vraiment pas au bout de ses surprises. Le transfert du joueur continue de faire couler beaucoup d’encre. Alors que c’était surtout le père du joueur brésilien qui était jusque-là principalement concerné, Nadine Gonçalves da Silva Santos, mère du joueur a été mise en examen par la justice espagnole pour escroquerie et corruption.

Officiellement, il est reproché à la mère de Neymar d’être la propriétaire à 50% de l'entreprise N&N Consultoria Esportiva e Empresarial, visé par une plainte de DIS, le fond d'investissement brésilien qui détenait 40% de droits sportif de l'attaquant.

Le père de Neymar avait également été mis en examen

Enquêtant depuis juin après une plainte visant le père de Neymar, le FC Barcelone, ses dirigeants et le club de Santos, l’Audience nationale de Madrid a depuis multiplié les mises en examen dans ce dossier. Outre le père de Neymar, les présidents barcelonais Bartomeu et Sandro Rosell avaient tous les deux été mis en examen. Officiellement, le transfert du joueur de Santos à Barcelone était de 57 millions d’euros en 2013. Mais quelques mois plus tard, la justice espagnole a estimé que le montant était de 83,3 millions d’euros.

DIS se sent floué

Détenant des droits du joueur, le fonds d’investissement brésilien DIS s’estimait lésé dans le transfert de Neymar et avait donc porté plainte. Le fonds d’investissement qui avait reçu 6,8 millions d’euros sur les17 versés à Santos estime qu’un accord entre Neymar et Barcelone à hauteur de 40 millions avait déjà été versé, empêchant selon DIS d’autres clubs de surenchérir, et s’apparentant à un « délit de corruption entre particuliers ». L’autre délit concernerait des accords entre Barcelone et Santos qui toujours selon DIS relèvent d’une « escroquerie par simulation contractuelle ».

Crédits photos : CHEN WS / Shutterstock.com

Partager cet article