La luminothérapie est très efficace contre la dépression

Par , publié le | modifié le
Santé Depression (photo d'illustration)
Depression (photo d'illustration)

Comparée à l'utilisation systématique d'antidépresseurs, la luminothérapie offre de meilleurs résultats dans le traitement de certaines formes de dépression.

Et s’il était possible de bientôt remplacer les traitements médicamenteux contre une simple exposition à la lumière afin de lutter contre la dépression.

C’est en tout cas ce qu’a cherché à démontrer une équipe de chercheurs canadiens qui a démontré que la luminothérapie peut être également très efficace pour lutter contre la dépression non saisonnière.

La luminothérapie, bon remède contre la dépression

Jusqu’à maintenant, on connaissait les effets d’un traitement via la luminothérapie pour lutter contre la dépression saisonnière engendrée par l’arrivée de l’hiver et la baisse de la lumière environnante. Il n'est pas rare en effet de constater chez certaines personnes un déclenchement d'épisode dépressif à mesure que les jours raccourcissent dans les pays de l'hémisphère nord principalement.

Mais une équipe de chercheurs en psychiatrie canadiens dont l’étude a été publiée dans la revue Jawa Psychiatry a découvert que la luminothérapie pouvait avoir des effets bénéfiques dans le traitement des troubles dépressifs plus sévères.

Placebo contre traitements réels

Pour mener leur étude, les chercheurs ont réparti 122 patients diagnostiqués dépressifs qu’ils ont répartis en 4 groupes distincts. Pour le premier, on a administré un médicament couramment utilisé pour traiter la dépression, la fluoxétine. Au deuxième groupe, on a offert une exposition de 30 minutes par jour dès le réveil à un traitement à base de luminothérapie. Le troisième groupe a bénéficié d’une combinaison des deux traitements et le dernier n’a reçu que des placebos.

Les résultats sont sans équivoque, moins de 2 personnes dépressives sur 10 sont en rémission lorsqu’elles sont traitées à la fluoxétine. Dans le cas de la luminothérapie, c’est le cas pour 43,8 % des patients traités. La combinaison s’avère être le traitement le plus efficace avec un taux de 58,6 % de rémissions constaté. Selon le Dr Raymond Lam, directeur de l’étude, « Ces résultats sont très excitants, car la luminothérapie est peu coûteuse, facile d’accès et d’usage, et s’accompagne de peu d’effets secondaires. Les patients peuvent facilement utiliser cette approche en complément d’autres traitements comme les antidépresseurs et la psychothérapie. »

Crédits photos : KieferPix/shutterstock

Partager cet article