La crème solaire fait mourir le corail à petit feu

Par , publié le
Crème solaire
Crème solaire

Selon une étude scientifiques, les composants chimiques présents dans les crèmes solaires polluent les océans et fragilisent les coraux et le plancton.

Le geste est indispensable et est presque devenu un réflexe pour de nombreuses personnes. Avant toute exposition au soleil, on se badigeonne de crème solaire. Mais si ces dernières sont indispensables pour la bonne santé de notre peau, elles représentent un véritable danger pour la faune et la flore de nos océans.

Les récifs coralliens en danger à cause des crèmes solaires

Selon une étude réalisée en 2008 à l’université Polytechnique de Marche d’Ancône en Italie ce sont entre 4.000 et 6.000 tonnes de résidus de crème solaire se déposent chaque année sur les massifs coralliens. Les zones les plus touchées sont notamment la Thaïlande, le Mexique ou les Caraïbes qui restent des zones très touristiques.

À cause de l’oxyde de zinc et du dioxyde de titane contenus dans la plupart de l’écran total et qui servent à filtrer les UV, les coraux et d’autres espèces maritimes seraient en grand danger.

10 % du corail de la planète menacé

Pour arriver à de telles conclusions, les chercheurs ont testé l’effet des crèmes solaires sur trois différentes espèces de corail présentes au Mexique, en Indonésie, en Thaïlande et en Égypte. L’écran total est responsable de la destruction d’une algue nécessaire au développement et à la survie du corail. Selon les conclusions des scientifiques, au moins 10 % des récifs coralliens mondiaux pourraient être en danger à cause des crèmes solaires.

Les coraux ne seraient pas les seuls à être en danger puisque le plancton subirait lui aussi les effets néfastes des crèmes solaires. Un doctorant de l’Institut méditerranéen en Espagne a démontré que le plancton était aussi perturbé par les composants chimiques présents dans les sprays anti-UV. Les conséquences pourraient s’avérer dramatiques, car le plancton est la base du régime alimentaire de nombreuses espèces. Pour éviter le désastre écologique, privilégiez donc les crèmes bio.

Crédits photos : TravnikovStudio / Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus