La consommation des ménages progresse un peu en avril

Par , publié le
Économie centre commercial

Alors que la consommation des ménages a brusquement chutée en mars avec un recul de 2,6%, elle serait repartie à la hausse avec + 0,6% en avril selon l'Insee et notamment grâce aux mauvaises conditions météo.

La consommation des ménages français est en véritable dents de scie, après une progression importante en février (+11,5%), une chute libre en mars (-11,8%) elle est de nouveau reparti en avril (+10,2%). Sa relance le mois dernier s’explique notamment par des vagues de températures inférieures aux normales saisonnières, les français ont rallumé le chauffage et dépensé en gaz, électricité et fioul.

Parallèlement la consommation de textile et de cuir a nettement diminuée (-8,2% et -0,3% auparavant) principalement à cause d’une météo pluvieuse et défavorable aux achats de vêtements de printemps-été. De même la consommation en « autres biens fabriqués » recule elle aussi (-1,0%), une baisse des achats qui s’est majoritairement ressenti dans la quincaillerie et le secteur du bricolage.

Même constat pour les biens dits durables, qui ont ralenti (-0,6%) alors qu’ils avaient grimpé en mars (+1,9%). Cela se traduit par une baisse des achats de voitures neuves (-2,0%) qui avaient progressé en mars (+2,8%). Les biens en équipement du logement n’ont eux pas suivi la tendance et ont augmenté pour le deuxième mois consécutif (+1,1% et +0,6% auparavant).

Enfin l’alimentaire n’est pas au beau fixe puisqu’il recule encore (-0,5% en avril et -2,1% auparavant).

Partager cet article

Pour en savoir plus